GBA : La Guy Béart à 10 ans

4

Quelle poilade issue de ce sobriquet trouvé par Gouki ! Rassurez-vous, Guy Béart n’a rien à voir avec le produit de Nintendo.

La Gé-Bé-A fête cette semaine ses 10 ans. Avec une sortie officielle le 21 mars 2001 au Japon (juin en Europe) cette portable a littéralement offert une bagatelle de jeux. Je garderai en mémoire mon meilleur Mario Kart de tous les temps et bien d’autres jeux.

La puissance de ses 32 bits portait les premières révolutions des consoles portables. Pratique, puissante mais terriblement difficile de trouver l’angle de vision optimal. Le nombre de crottes de nez qui ont péri à cause de ses reflets intempestifs… Je pense que la position « Appui Tendu Renversé », ou plus communément appelée ATR par les professeurs d’EPS, était la meilleure des positions pour jouer à la GBA ! Elle est la première Nintendo portable à disposer de bouton L-R qui sont chers à nos coeurs aujourd’hui. 80 Millions de GBA (SP comprise) ont été écoulées et Pokemon Saphir, Rubis et émeraude ont clairement été dominants sur cette machine.

Le créateur Gunpei Yokoi n’a pas travaillé sur cette portable mais c’est à lui que nous devons cette dynastie. Son voeux reste exaucé car la Guy Béart tient 15 heures avec seulement deux piles LR06. C’est un jouet comme Nintendo sait faire. D’ailleurs saviez-vous à quel animal la GBA fait-elle suggestion ? A un Panda, ou plutôt à une tête de Panda ! Désormais, nous savons que notre chroniqueur à marqué l’histoire de part son esthétique de troubadour (Note de Panda : Salaud !) Justement, l’esthétisme est un atout majeur de cette Game Boy (Oui, je sais, on dit UN Game Boy mais je n’y arrive pas). Difficile de la glisser dans une poche de jeans mais somptueusement calibrée pour une jouabilité parfaite. Portable en totale adéquation avec la console de salon Gamecube, cette tête de Panda donne encore des leçons à certains lorsque l’on voit les énormes bourdes que des développeurs font encore aujourd’hui (PSP Go…).

Toujours est-il que cette magnifique bête se veux encore plus belle 10 ans après. Sa cessation d’activité sonna en 2005 laissant derrière elle la vague des portables non rétro-éclairée.

Terreur à huit heure ! C’est au tour de la SP d’arriver sur le marché. Et vous, quel fut vos meilleurs souvenirs GBA ?

Détails techniques :
  • Microprocesseur principal : ARM7TDMI 32 bits basé sur une architecture RISC (16.78 MHz, plus précisément (2^24 cycles par seconde), développé par ARM Ltd.avec mémoire embarquée, sans MMU (Memory Management Unit)
  • Microprocesseur secondaire : processeur 8 bits CISC de type Z80 cadencé à 4.2 MHz ou 8.4 MHz pour assurer la rétro-compatibilité avec les anciennes Gameboy monochrome ou couleur (on peut donc utiliser la plupart des jeux de la Gameboy sur la Advance).
  • Mémoire : 96 Ko de VRAM (Vidéo RAM – ou mémoire vidéo), intégrés au processeur, 256 Ko d’EWRAM (External Work Random Access Memory – appelée couramment « mémoire externe », sur une puce séparée du processeur), 32 Ko d’IWRAM (Internal Work Random Access Memory – appelée couramment « mémoire interne », directement dans le processeur)
  • Affichage:
    • Écran couleur TFT à matrice active de 7,4 cm (2,9″)
    • Définition de 240 x 160 pixels,
    • Taille de l’écran : 40,8 mm X 61,2 mm
    • 511 couleurs en mode caractère, 32 768 couleurs en mode point
    • taux de rafraichissement : 59,73 Hz
  • Dimensions :
    • Largeur : 144,5 mm
    • Epaisseur : 24,5 mm
    • Longueur: 82 mm
    • Poids : 140 g
  • Alimentation : 2 piles LR06 pour une autonomie de 15 heures
Share.

About Author

Avatar

apt-get -f install Twitter : @GMS_Kaik

4 commentaires

  1. Avatar

    Pour ma part j’ai eu la SP, pas de Advance donc, j’ai attendu jusque 2005.

    Mon meilleur souvenir sur Sp était sûrement le plaisir de rejouer à Yoshi’s Island où je veux, c’est un jeu vraiment délicieux en portable, je l’ai torché pas mal de fois.

    Mario Kart Super Circuit également, où j’ai d’ailleurs fait de très beaux temps dans des concours sur divers sites. 🙂

    The Minish Cap, qui était une aventure très poétique et vraiment très belle, surtout dans les mondes « Minis »

    Pokémon Rubis, qui fût d’ailleurs pour moi mon dernier Pokémon, j’avais déjà eu du mal de quitter l’ère dite de Sacha avec Bleu Rouge Jaune, Or et Argent passaient encore, mais pour Rubis il a fallut que je m’accroche, et avec succès donc. 🙂

    Les dernières versions PoKémons en date ne m’intéressent pas du tout..

  2. Avatar

    Moi je l’ai eu assez tard (on m’en a refilé une d’occase ),mais elle était rose j’osais la montrer dehors! 😀

    Sinon le meilleur jeu gba pour moi est golden sun de loin! fan de rpg oblige 😛

  3. Avatar

    La GBA advance SP… c’était une sacré bête, avec son magnifique écran (faussement) rétro-éclairé.
    La advance « tout court » en manquait cruellement, elle, de rétro-éclairage.
    Au point qu’il fallait jouer sous une lampe, si mes souvenirs sont bons.
    En tout cas, rien que pour mario advance 2 (super mario world au creux de la main), c’est une console mythique!

Leave A Reply