The King of Fighters, le film… Oui je sais…

5

Je devrais plutôt dire le nanar… Puisque c’est ce qu’on appelle dans le jargon cinématographique un « direct to dvd ». Bref, un film tellement mauvais qu’il n’a pas eu la chance d’être distribué en salle. Si vous êtes « fou et que vous dépensez tout votre argent dans les habits et accessoires de mode », vous pouvez foncer l’acheter dès aujourd’hui, mais avant regardez quand même cette bande annonce, on sait jamais….

Au fait, le Pitch : Depuis des siècles, les meilleurs combattants issus de clans légendaires, s’affrontent au tournoi du King of Fighters. Pour eux, seuls comptent l’honneur et la victoire. Mais lorsque le plus puissant de tous, Rugal, décide de ne plus respecter les règles, c’est le monde qui est en danger.

Share.

About Author

Avatar

Ours-chat. J'ai inventé le jeu de paume un soir de doute. @gropanda

5 commentaires

  1. Avatar

    Je ne comprend pas trop comment ils arrivent à foiré les adaptation de jeux de baston. C’est pas comme si les films de baston sont forcément mauvais.

    La il y a déjà le background qui suffit d’étoffé d’un bout de scénar pas trop dégueux (si possible en developpant la trame des jeux) et hop, un bon casting (autrement que par des lauréat de l’école du SAD [Sentai Art of Drama]).

    Avec cette bande annonce, j’imagine encore un réal qui a réussi a acheté la licence pour faire bosser un cousin qui fait du FX sur son Amiga (Oui bon, il a probablement mieux quand même mais c’est l’idée qui compte).

  2. Avatar

    Au putain les cons! Ils ont réussi à acheter une musique de Noisia pour faire leurs films! Bordel maintenant je suis vraiment dégoûté.
    Si sa intéresse les mélomane aventureux la musique c’est Noisia – Machine Gun
    http://www.youtube.com/watch?v=SAO-lzl3vVQ
    Sinon les mauvaise adaptation de jeux vidéo pour les expliquer c’est très simple. Un producteur achète une license à 4 ou 5 millions dépense 60’000U$ pour faire le film, payer les acteurs, scénariste, réalisateur. L’équipe qui se fait payer tout juste pas assez pour que ce sois indécent décide de bâcler le film parce que de toute façons ils sont totalement apathique par rapport à la licence. Le producteur lui double sont investissement et fini son année fiscale en vert pour pas se faire virer par le conseil des actionnaires de sa compagnie.

  3. Avatar

    Le réal à fait Fist of légend (un des meilleur Jet li), c’est quand même pas n’importe quoi !
    Bon OK, ça va être une purge quand même. Ca promet de belles soirées à thème avec Mortal Kombat, DOA et Street Fighter.

  4. Avatar

    Ah bah la voilà encore un bel exemple de film adapté de jeu vidéo étant une sacrée purge audio-visuelle ^^. Heuresement il est sorti en direct-to-dvd.

    (Attention toutefois tout les direct-to-dvd ne sont pas de gros nanards et je citerai comme exemple Moon qui est certainement un des meilleurs films que j’ai vu en 2009)