L’avenir des jeux vidéo sur PC

6

On n’évoque pas souvent cette plateforme de jeux sur Gamerside mais il est important de ne pas oublier le PC gaming qui, contrairement à ce que l’on pourrait penser, se porte plutôt bien. La recrudescence des créations indépendantes et des téléchargements en ligne (légaux) y jouent d’ailleurs pour beaucoup. L’équipe de Gamespot a récemment publié une interview de Karl-Magnus Troedsson, directeur général chez DICE suite à leur participation à la Gamescom afin d’en savoir plus sur l’avenir de la plateforme PC.

Karl-Magnus Troedsson, directeur général, DICE

Comment le marché européen des jeux vidéos PC arrive à faire face aux géants asiatiques et nord-américains ?

Tout d’abord, mais c’est plus un ressentiment personnel qu’une analyse chiffrée, le marché européen est plus important. Le jeu sur PC prend une part plus importante dans la vie des européens que celle des américains. Par contre, si on compare notre activité à celle des joueurs sud-coréens, on constate qu’ils sont très présents sur cette plateforme notamment avec la croissance du nombre de joueurs sur Starcraft 2. Force est de constater que la communauté européenne sur la version PC de Battlefield compte le nombre de joueurs le plus actif dans le monde, quelque chose qui nous rend d’ailleurs très fiers.

Comment les goûts pour tel ou tel genre diffèrent-ils entre l’Europe et l’Amérique du Nord ?

C’est du pareil au même. Les joueurs PC jouent probablement tous aux mêmes jeux à travers le monde. Il y a énormément de jeux du type MMORPG ou FPS, qui sont probablement les plus joués dans le monde, sans évoquer l’importance des free-to-play (jeux en ligne) et les jeux Facebook.

Lire la suite de l’article (1/3)

1 2 3
Share.

About Author

Avatar

On le compare souvent au Roi Lion lorsqu'on découvre ce qui se cache sous sa casquette de pseudo-rappeur américain. Joueur PC assidu, il s'intéresse aux actus esports et joue depuis déjà 7 ans sur Wolfenstein : Enemy Territory.

6 commentaires

  1. Avatar

    Était-il bien utile de préciser:  » des téléchargements en ligne (légaux) ? »

    Sauf à prendre vos lecteurs pour des idiots, on se doute bien que si le marché du jeu PC se porte bien ça n’est pas au piratage qu’il le doit (encore que..) 😛

    Je ne sais pas vraiment quoi penser de cet article rire ou pleurer là est la question ?! :/

    Le couplet sur le piratage m’aurait presque fait verser une tite larme, enfin s’il ne faisait pas autant insulte à mon intelligence. En effet, en tant que consommateur gamer PC qui ne cesse de subir les affres liés aux dérives mercantiles insupportables de certains éditeurs, j’ai bien évidemment une lecture très différente sur le sujet, et je pense au contraire que les premiers responsables du piratage , ce sont les éditeurs eux-mêmes.

    Ces mêmes éditeurs qui pressurent et méprisent le consommateur à un point tel, que celui-ci n’éprouve plus aucun remord à télécharger une œuvre gratuitement, bien souvent débarrassée de tout un tas de saloperies qui lui pourrissent singulièrement son expérience de jeu, qui plus est.

    C’est sans doute aussi pour ça je pense que le jeu indé à autant le vent en poupe, car en plus d’avoir pour locomotive des devs passionnés, des tarifs attractifs, c’est aussi un retour aux valeurs premières du commerce, celles où le client est roi .

    Quant à cette hypocrisie qui consiste à faire croire au lecteur que sans le piratage ont aurait le droit à plus de DLC gratuits et autres trucs bidons, alors là , on atteint le sommet du foutage de gueule, je rappelle juste qu’on en arrive à un tel cynisme de la part de certains éditeurs, que ces derniers en arrivent maintenant à faire l’amalgame entre joueurs/vendeurs d’occasion et pirates/parasites, c’est dire à quel point ces gens-là ont perdu tout sens commun, et combien engraisser les actionnaires est primordial, fut-il pour cela, ne rogner sur aucune mesquinerie.

    Alors si pour toute réponse au piratage, on me propose que du DLC et autres trucs en carton, sur un air de version démat, vendue au prix d’une version boite (les couts en moins) et qu’en plus on ne peut pas revendre, et bien moi je dis mouarf …

  2. Avatar

    Les téléchargements en ligne peuvent être illégaux. On a pas tous ta présence d’esprit mon jeune ami 🙂
    Ceci dit, merci pour ton analyse constructive.

  3. Avatar

    Bah dit donc, autant de négativisme dans un seul commentaire sur un article rédigé avec amour et passion… pauvre B3ck. Il nous fait l’honneur de poster un article intéressant, avec une ITW assez convenue je suis d’accord, après une absence de presque une semaine et voilà qu’il se fait presque basher de son geste.

    Ma vision est simple, les éditeurs sont des sociétés qui cherchent à rentabiliser au maximum leurs produits, c’est tout à fait normal de limiter au maximum les pertes et de chercher de nouveaux moyens de gagner de l’argent, c’est le but du capitalisme mon petit jsupejve.

    Les DLC et compagnie ne me choquent pas vraiment, s’il y a des gens assez débiles pour les acheter c’est qu’il y a du pognon à ce faire, et forcément en bons pigeons que nous sommes, on achète. Si t’es pas d’accord avec ça tu consommes pas…

    Je me fous complètement de l’avis des éditeurs, du moment que je m’amuse avec ce que j’ai envie d’acheter, c’est mon argent, ça me regarde. Si demain j’ai envie de pré-commander Modern Warfare 3, c’est mon droit, je sais que je vais le payer cher, mais ça ne me dérange pas, même si je le ferai pas faut pas rêver. Je vais pas commencer à prendre en compte les états d’âme d’un éditeur en compte dans mon achat, sinon dans ce cas tu consommes que de l’indépendant et encore, eux aussi sont là pour gagner de leur vie, la philanthropie est une utopie, surement la tienne jsupejve, mais ce n’est pas mon cas.

  4. Avatar

    Je trouve quand même ça bien de la part de DICE de s’intéresser en premier lieu à la plateforme PC trop délaissée aujourd’hui par les éditeurs. Combien de jeux bas de gamme ont-ils porté de la version console à la version PC?
    Comme dit Kazaam on vit dans un monde capitaliste basé sur le profit et la course aux parts de marché. Le monde de la consommation est dur, on l’accepte, on fait avec et on achète.

  5. Avatar

    @b3ck

    Oui enfin comme je le disais cette précision est superflue, car elle va de soi (n’aurais-tu pas tendance à sous-estimer un peu tes lecteurs) à moins que ce besoin impérieux de préciser, soit plutôt celui de signifier qu’on est ici dans le label PUR (si tu vois ce que je veux dire) ? 😉

    Pas de quoi mon jeune ami 🙂

    @Kazaam

    Désolé, mais moi, mon petit Kazaam, la fanboy attitude ça n’est pas du tout mon truc, cet article a peut-être été rédigé avec amour, comme tu dis, il n’en reste pas moins qu’une bonne partie de son contenu, qui si j’ai bien compris ne reflète pas les propos de l’auteur de l’article, mais plutôt d’un acteur de l’industrie du JV, est franchement du bon gros foutage de gueule, en tout cas c’est la lecture que j’en fais, ne t’en déplaise.

    Tu fais effectivement ce que tu veux de ton argent, ça te regarde, par contre le jour où tu paieras à prix d’or des jeux AAA insipides, en location, vendus en kit et truffés aux DRM, j’espère que tu auras le bon goût de ne pas venir t’en plaindre et dans tous les cas de l’assumer sans pour autant te réfugier derrière un concept capitaliste qui tient plus du cauchemar et de la dérive mercantile que de l’idéal auquel le consommateur aspire, selon toi.

    Qui parle de philanthropie ?! Je parle de respect du client (et ça n’est pas incompatible avec le fait de gagner de l’argent), et puisque tu en parles, pour moi si le jeu indé a autant le vent en poupe, c’est justement parce que c’est un retour salutaire à des valeurs, dont le client, est demandeur (créativité, proximité avec le client final, respect de celui-ci, jeu évolutif dont on ne vous revend pas chaque morceau à prix d’or, prix de vente attractif, DRM peu intrusif et/ou contraignant et j’en passe).

    Et à choisir je préfère largement un terraria ou un project zomboid, à un jeu AAA qui reprend des mécaniques et des concepts éculés et dont le premier but est indiscutablement de multiplier les stratagèmes pour faire du fric sur le dos du client, tout en faisant le maximum pour le rendre captif.

    @b3ck

    « Le monde de la consommation est dur, on l’accepte, on fait avec et on achète. »

    Assertion pour le coup franchement navrante et c’est malheureusement à cause de cette vision des choses ou de cette résignation (comme tu veux) que tout ou partie des consommateurs de jeu vidéo (PC) subissent les dérives que j’évoquais dans mon post précédant.

    Cela te surprendra surement, mais il reste encore des consommateurs qui refusent d’être des moutons consuméristes (au sens sociologique), dociles et soumis, et c’est encore heureux, sinon on aurait des centaines de millions de joueurs de MW et autres daubes du même genre.

    Si je te rejoins sur l’idée qu’il est toujours plaisant de voir un éditeur et un dev porter un peu d’attention au joueur PC qui, pour beaucoup d’éditeurs, est manifestement un sous client, le consommateur exigeant, que je suis, aborde la chose d’un point de vue plus global et terre-à-terre, et ce que je retiens donc surtout dans l’histoire, c’est EA et sa politique inacceptable (et à laquelle DICE participe) à l’égard du consommateur, qui fait qu’aussi bon soit BF3 je n’achèterai pas ce jeu, car je refuse de la cautionner et plus encore de la subir (ouais je sais un consommateur avec des principes, en 2011, c’est franchement moche). 😛

  6. Avatar

    C’est dommage de se prendre autant la tête pour des choses qui sont sensées te divertir. Tu as ton opinion, tu as tes principes, grand bien te fasse, moi je consomme juste ce qu’il me plait, c’est tout. Le (mass-)marketing m’oriente beaucoup, c’est certain, mais si on est pas débile on se renseigne 2 minutes sur le produit avant de l’acheter, Internet est là pour ça. Consommer à l’aveugle c’est pas du tout mon truc, autant pour les jeux vidéos que le cinéma.

    J’ai adoré jouer à Terraria (que j’ai acheté) avec mes potes, moins à Project Zomboid (que j’ai aussi acheté) car trop rigide à mon goût et encore en béta, et j’achèterai BF3 à coup sur pour m’amuser avec ces mêmes potes car je sais à quoi m’attendre. Je fais toujours très attention à ce que j’achète et c’est toujours pour me faire plaisir.

    Faut aussi accepter le fait que les gens achètent ce qu’ils veulent tout en sachant bien de quoi il en retourne, que ce soit un AAA, un jeu indé, des mappacks à 15€ ou encore des skins à 2€ l’unité. Les comportements moutonniers, surtout chez les jeunes, sont surement la cause de ce qu’on nous livre aujourd’hui, mais faut pas mettre tout le monde dans le même panier. Puis faut savoir chercher un peu, à te lire on dirait qu’on a que du BF ou du COD DLC, on en est loin, heureusement.

    Enfin je comprends ton point de vue, mais je préfère juste ne pas être aussi alarmiste.

Leave A Reply