Drakerider : Square-Enix vous offre le premier chapitre dès aujourd’hui !

1

Vos appareils IOS vous ennuient par moment ?

Vous en avez marre de Doodle Jump/Jetpack Joyrad/ Tiny Wings ? Cela tombe bien car aujourd’hui, Square-Enix envoie du lourd ! Ils viennent de nous balancer 812Mo à télécharger gratuitement pour son jeu Drakerider. Enfin, il ne s’agit que du premier chapitre. Et oui, les 4 suivant seront payants, bande de rapaces 😉

Chaque chapitre vous coutera 5,49€. Square-Enix a prévu un package des 5 chapitres pour 16,99€ soit une économie de près de 6€ (ou un chapitre gratos…). Des objets sont aussi a acheter via l’interface du jeu mais c’est uniquement pour gagner des cristaux « blabliblablo ». bref, c’est inutile.

Haaa… Le Free To Play quand tu nous tiens ! Après tout, cela est similaire à une grosse démo du jeu gratuite et si tu es convaincu, tu peux te l’offrir 😉 On se rappelle bien l’époque ou nous devions acheter des magazines pour avoir des démos en compact-Disc. C’était cool aussi. Bref revenons au jeu. Drakerider (my god c’est dur à prononcer au début), l’un de ces co-producteur n’est d’autre que Mr Takehiro Ando.

Ce grand monsieurs a produit des titres assez prestigieux comme : Star Ocean The second story, Chaos Ring, Moon Diver. Allez zou,  je vous livre mes sensations au bout de 15 minutes de jeu.

Le jeu est intégralement avec les voix Japonaises et sous titrées en Anglais. Le style rappelle étrangement celui de Valkyrie Profile. C’est super joli et ça tourne grave. Attention tout de même aux détenteurs d’Iphone 3G, le micro-test est réalisé sur Iphone 4S donc ce n’est pas forcément gagné pour tout le monde. Le jeu commence à la sauce Square-Enix, avec un joli texte blanc sur un fond noir profond :

« Igraine, ce monde s’amenuise, ses habitants sont au bord de l’anéantissement à cause des attaques répétées de « Dread ».
Pourtant, un espoir est ici. Un espoir sous la forme d’un clan missioné depuis l’antiquité afin de protéger Igraine.
Un clan de sauveur, de candidat qui cherche à devenir le seul homme à dompter le dragon envoyé des cieux pour tuer Dread.
Pour devenir le chevalier sacrés. »

Premiers pas :

Nous voilà propulsé directement dans un tutorial. Dès le début le jeu se veut docile et il répond parfaitement bien au pouce.

On se déplace « trankillou-pillou » sur le dos de son dragon et PAF ! Square-Enix nous rappelle ses bonnes vielles habitudes. L’image sur l’écran part en spirale pour se fondre au noir avec un son spatial « Tchssssuiaaa ».

On vient de tomber sur un monstre.

Phase de combat :

Ici on découvre un nouveau système de combat. Comme on est sur un dos de dragon, nous devons tenir les rênes ou plutôt les chaînes ! En bas de l’écran vous remarquerez les chaines et en haut une jauge de couleur. Pendant le combat, nous devrons uniquement faire slider les chaines à gauche ou à droite pour maintenir notre dragon qui se bat !

La jauge de couleur va du blau au rouge en passant par le jaune. Le bleu fera que votre Dragon se soigne, le jaune il attaque idéalement et en rouge il passe en mode Bersek (Final Fantasy ?). Le Bersek met votre dragon en rage mais ne permet plus de le controller. Autant dire que vous ne pouvez plus vous soigner pendant un moment. Sachez que les coup livrés à votre ennemi fera que votre dragon se tortille comme une anguille, donc ce n’est pas de tout repos de garder les chaînes en mains. Ce n’est pas tout.

Même si les attaques se lancent automatiquement, il vous faudra activer les coups/sorts/défenses/régénérations ou éventuelles fuites dans le menu. Ce gameplay parait un peu tordu mais croyez moi, c’est agréable à jouer et on sent bien le Dragon à travers ces chaînes qui ne sont qu’en fait une vitre d’IOS… Je pense que la relation Homme dragon va être remarquable dans ce jeu !

Une fois passé ce tutoriel technique de combat, on se retrouve dans un Flashback sans Dragon dans un étrange couloir à l’aide d’un moteur 3D très agréable. Ho Wait ! C’est quoi cette musique ?  On dirait Final Fantasy VII ! Il suffit de passer ce couloir pour délecter la prochaine pièce. La vue à changée, désormais on observe notre personnage par le haut. Décidément, le phantom de Final Fantasy rode dans ce jeu. C’est boooooon ! On y découvre comment nous avons obtenu ce dragon, comment nous avons rencontré cette fille et comment vous aller battre votre premier, véritable adversaire.

Je vais vous laisser le soin de découvrir le reste par vous même (si cela vous botte), mais sachez que vous plongez dans un véritable RPG à la recherche d’XP et de Cristaux (Final Fantasy ?) et d’équipement pour toutes les parties du corps etc… J’ignore combien de temps il nous faut pour clore ce premier chapitre mais ce petit prélude m’a déjà pris 15 minutes. A partir de maintenant seulement commence le Chapitre 1 !

Paddle

Disponible sur : Iphone/Ipad/Ipod Touch

Ps : J’ai spoilé avec la dernière image ci dessous… Shuuuut, faut pas le dire…

[nggallery id=31]

 

Share.

About Author

Avatar

apt-get -f install Twitter : @GMS_Kaik

Un commentaire

  1. Avatar

    On dirait que Square Enix a décidé de s’attaquer au marché mobile avec une stratégie différente de ses concurrents en développant des jeux chers mais en les rendant aussi attirants que ceux sur console via un bon marketing et j’espère un développement aussi fiable que celui de Final Fantasy 3 sur iShit et AndroPlouf

Leave A Reply