Dédicace au S.E.L.L : Sensibilisation sur la recommandation PEGI ?*#!

3

PEGI par-ci, PEGI par-là…

Tout d’abord, une vidéo officielle afin de rafraichir nos mémoires :

Aujourd’hui, je suis tombé sur une super vidéo réalisée par Cartapouille de Console Syndrome.com

Au delà de son air « home-made », cette vidéo peut nous rappeler à quel point cette recommandation existe toujours ! Les symboles se trouvent en bas d’un jeu sur la face avant. Je dis cela pour ceux qui… N’auraient pas encore vu. PEGI à été mis en place par Monsieur Jean-Claude Larue (entre autres) qui faisait parti du SELL (Syndicat des Editeurs de Logiciels de Loisirs). Je dis « faisait parti » car ce grand Monsieur vient quitter le navire après une carrière monstrueuse auprès du CSA, de l’ISFE (International Software Federation of Europe). Petite pause lecture, regardons la vidéo de Console syndrome :

Il y a quelques jours de cela, nous avons pu vivre le Paris Games Week en grande pompe. Il y avait des Babes, des fabuleux stands, une librairie qui acceptait les CB, des compétitions monstrueuses de Counter Strike, des jeux vidéos qui nécessitaient 2 heures d’attente pour 6 minutes de jeu (ou même 0 minute lorsque la session expirait…) Mais je peux vous témoigner une chose qui en a frappé plus d’un : le non respect moral de la recommandation PEGI. Il est difficile de comprendre pourquoi le S.E.L.L qui est à l’origine de cette recommandation, n’impose pas aux éditeurs de faire comprendre leur « combat » à la sensibilisation. Tout le monde garde en tête le « fabuleux succès » du stand Call Of Duty Black Ops 2 qui gloussait d’avoir une file d’attente de plus de 3H… Mais dedans il s’y trouvait d’innombrables adolescents voir même des enfants.

Alors, on pourrait dire que tout cela est un comble. Mais on pourrait dire aussi que PEGI n’est qu’une recommandation, alors personne n’est obligé de la suivre. Enfin, il faut avouer que si les créateurs de PEGI n’encouragent pas ceci dans leur propre salon… Ou va le monde ? Si on continue ainsi, des enfants pourraient venir jouer aux jeux que leur propre parents interdisent à la maison. On y a même vu des classes scolaires entières… Je ne dis pas, qu’un enfant n’a pas le droit de jouer à tel ou tel jeu. Mais en tout cas il n’a pas à être libre arbitre de cela. Lorsque j’étais plus jeune, je crevais d’envie de jouer à ce genre de jeu et j’y jouait ! Mais jamais au grand jamais, chez des professionnels de l’industrie comme les magasins Christiansen ou autre. Je pensais que le SELL défendrait de plus en plus ces idées masquées sous ces jolis logos.

Alors chers parents, sachez que ce n’est pas parce que l’entrée du PGW de S.E.L.L est payante que à l’intérieur, des personnes seront bienveillantes envers vos enfants. Excepté : Nintendo et le stand de God Of War ascension !

Avant de jouer à ZombiU, le staff de Nintendo demandait la carte d’identité et n’hésitait pas à envoyer les plus jeunes vers des jeux taillés sur mesure pour eux. Comment ne pas applaudir cela ? Nintendo préfère « perdre » des acheteurs que de faire entrer tout le monde. Effort inutile pour certain car quelques mètres plus loin, le stand Ubisoft faisaient entrer tout le monde dans son stand..: ZombiU. Ne serait-ce pas moral de faire entrer les plus jeunes sous la tutelle de leur parents ?

On rappelle tout de même que le PGW a fait rentrer 212000 personnes.

Je vais m’arrêter ici dans la rédaction de cet article car le principal est dit. Chers parents vigilants, vous voilà au courant que si votre enfant est revenu avec une peluche, il peut aussi avoir explosé la tête d’un autre joueur à l’UN-94. Aller, je m’en vais créer une recommandation sur les sites web choquants tout en créant un annuaire des sites pornos/sucres Candi ouvert à tous.

 Paddle.

Share.

About Author

Avatar

apt-get -f install Twitter : @GMS_Kaik

3 commentaires

  1. Avatar

    Quant aux parents « vigilants », j’ai quand même vu devant moi une mère de famille devant une borne Hitman, avec son gamin de 14 ans.

    Sous l’écran trônait un macaron ENORME PEGI 18…

    Et bien cette mère regardait son fils défoncer tout ce qui bougeait… Il n’avait même pas l’air de capter le but du jeu ni la notion d’infiltration… Il tirait sur tout ce qui bougeait… Civils ou ennemis… Et sa mère regardait ça sans ciller… Elle en était même à presque m’empêcher de virer son fils qui squattait depuis 15 bonnes minutes au lieu de lui dire « mon fils ce jeu n’est pas fait pour toi »… tu es trop jeune… Et pendant ce temps là ce garnement terminait d’achever sa 100e victime…

    On ne le dira jamais assez effectivement!!!! Parents assumez votre rôle!!!!!

  2. Avatar

    Le paradoxe, c’est que le système, s’adressant avant tout aux adultes qui achètent un jeu destiné à un mineur, est connu et compris par ces derniers uniquement. En effet, l’explication du PEGI figure dans le manuel de jeu. Et avec la dématérialisation et la disparition progressive des manuels…

  3. Avatar

    @Serial: Grand moment !!! Je te revois encore « souffler » d’exaspération lol. Remarque quand tu vois la tête de la mère qui semble « perdue » et qui regarde à peine ce que son fils branle…ben ouip tu prends peur.

    Pour en revenir à Collof…Je crois qu’à un moment ils ont mis une affichette « genre » toute personne de moins de 15 ans non accompagnée d’un adulte se verra refuser l’entrer….:genre: !!! Je ne comprends pas pourquoi on dépense des millions à faire des logos et des classifications pour ne rien respecter…ça je comprends pas. La paquet de clope au Mexique c’est presque 15 euros, c’est caché dans des armoires (obligation de demander au vendeur) et il demande ta CI…c’est si simple!!! « T’as pas l’âge tu dégages » T’as vu ^^

    Petit HS: Vous avez bien fait de rentrer jeudaï soir, on a mangé chez un Japonais…le Festin de L’enfer!!!! Je vous raconte quand on monte avec le Serial 😉

Leave A Reply