Omake Books : Préparation d’un livre sur… VOUS !

3

Appel à témoin !

Reçu il y a peu dans notre Podcast 55, Florent Gorges prépare pour 2013, un livre sur les meilleurs moments de l’ère 4 bits/ 16 bits. Les témoignages de Gamers y seront mis à l’honneur ! Il en découle donc une vaste opération d’appel à témoin.

Aller, rappelez-vous comme l’époque était riche en surprise. Vous avez bien une histoire de dingue et rigolote à partager. Un truc croustillant qui fera marrer les Gamers ! Bien entendu si c’est uniquement un souvenir qui raconte « Houaoo j’ai eu ma première console à Noel, c’était trop cool pour moi« , cette publication dans un livre ne sera pas vraiment justifiée… Pensez plutôt à votre petite soeur qui vous jouait des tours ou à votre chien qui vous a battu à Street Fighter en mordant la manette…

Bref, une histoire qui sort du commun et qui peut se lire à travers le pays. En voici une d’Anfalmyr du site La Caz Retro :

J’avais cinq ans et je jouais à ce sublime T-RPG en compagnie de mon papa pour qu’il me traduise les textes intégralement en anglais. Du moins jusqu’à ce qu’un personnage du jeu m’avertisse d’un danger avec un magnifique « Be careful! » que mon père a traduit par un mémorable : « Non mais où ça un carrefour??!! ». Vingt ans après, c’est moi qui lui traduis ses jeux, avec un sourire nostalgique en coin…

Vous l’avez trouvé votre moment du passé ? Alors direction le site d’Omake Books pour y coller cela noir sur blanc. Le formulaire est ultra simple et cela prend deux secondes. Ici, on est super pressé de découvrir vos histoires alors, rendez-vous en 2013 pour la parution de ce livre.

lien : Formulaire Omake

Share.

About Author

Avatar

apt-get -f install Twitter : @GMS_Kaik

3 commentaires

  1. Avatar

    « Hahaha ces cons de nostalgeek vont sans doute écrire un livre à notre place sans demander la moindre contrepartie. Et le plus beau, c’est qu’ensuite ils vont même acheter ce qu’ils ont écrit eux même. »

    Aperçu d’une réunion de rédaction chez arnak books ? Maybe. En tout cas je trouve l’opération pitoyable.

Leave A Reply