Un peu de vacances et de soleil dans nos consoles…

3

L’automne pluvieux et maussade est là et bien là… Nous nous dirigeons doucement mais sûrement vers un mois de décembre glacial, gris et morose… Je vous propose, pour vous donner du baume au coeur, un petit tour d’horizon de quelques jeux (dont la liste n’est pas exhaustive) qui offrent au joueur un bon dépaysement, l’opportunité de s’évader virtuellement et de profiter ainsi de beaux paysages ensoleilllés et exotiques…

EVASION ET PIRATERIE

Monkey Island
Comment parler de mer turquoise et de Caraïbes sans évoquer les jeux Monkey Island. Le premier et deuxième opus étant disponibles en téléchargement (et en version boîte), ce voyage dans le temps, l’humour et les îles des Caraïbes est plus que jamais à portée de main.
Est-ce vraiment la peine de présenter Guybrush Threepwood, le pirate le plus nul et le plus drôle de l’histoire du jeu vidéo?
Vous incarnez donc ce personnage loufoque aux prises avec le pirate le plus dangereux de tous les temps, ou plutôt son fantôme à l’humeur vengeresse: Lechuck. Ces deux Point and Click légendaires de LucasArts ont eu droit à leur remakes HD, et ont permis aux vieux nostalgiques et aux nouvelles générations de vivre ces aventures drôlissimes, créées par le génial Ron Gilbert…
Au programme: combats d’insultes, concours de crachats, potions vaudous, singe à trois têtes, cannibales (à tête de citron), recrutement d’un équipage, rencontre avec de vieux naufragés, combats contres des pirates fantômes… Et comme tout bon jeu d’aventure, il vous faudra libérer l’amour de Guybrush, Elaine Marley prisonnière de Lechuck. Ce qui amènera ce dernier à vouloir se venger de Threepwood dans Monkey Island 2.
Les deux opus traités ici bénéficient d’un humour unique et ravageur dû en partie à de nombreux anachronismes!
Deux belles perles dont le moule a été depuis longtemps cassé.
Cocotiers, sable fin, eau turquoise et humour font de ces deux jeux une belle invitation au voyage.

Pirates des Caraïbes : Jusqu’au Bout du Monde
Ce Pirates des Caraïbes, nous offre la possibilité de revivre les aventures des deux films : Le Secret du Coffre Maudit et Jusqu’au Bout du Monde en incarnant tour à tour, le célèbre capitaine à la démarche si particulière, le très énervant Will Turner, l’agile et gracieuse Élisabeth Swan, le couple déjanté Pintel-Ragetti ainsi que quelques autres personnages issus directement des trois premiers films. Vous visiterez Port Royale, participerez aux bastons des bas-fonds de Tortuga, vous vous perdrez dans la folie de l’Île aux Quatre Vents, vous errerez dans les rues de Singapour, vous lutterez pour votre vie face au célèbre Kraken à bord du Hollandais Volant… Et plus encore…
La version 360 se démarque des autres adaptations, tant les décors et les graphismes en mettent plein la vue, parfois vraiment magnifiques et souvent sublimes. Le dépaysement est total et parvient à vous surprendre en vous laissant bouche bée. La vraie réussite de ce jeu, indéniablement.
Les héros et leurs modélisations ne sont pas en reste. La démarche chancelante de Sparrow est troublante de vérité, et les protagonistes sont vraiment fidèles à leurs modèles humains. Du très bon travail de la part des développeurs.
Pirates des Caraïbes jouit d’une réalisation aboutie et splendide. Graphismes, animations, musiques et bruitages parviennent sans difficulté à nous faire voyager. On sentirait presque le vent du large dans nos cheveux.

Risen 2 : Dark Waters
Avec ce Risen 2, point de place à l’humour ou à l’adaptation de film, même si le Kraken (vu dans Pirates des Caraïbes) est bien au centre de cette aventure… L’illustre inconnu qui vous incarnez ici, se verra confier la mission de lutter contre ce monstre marin et bien d’autres ennemis plus répugnants et dangereux les uns que les autres…
Comme tout bon RPG, l’aventure sera longue et haletante. Vous débuterez en bas de l’echelle sociale de la piraterie pour finir à la tête d’un équipage dédié à votre cause. Si vous aimez les combats à l’épée, le Vaudou, la chasse aux trésors et le level up, ce jeu est fait pour vous moussaillon!!!
Même s’il est techniquement à la ramasse en ce qui concerne les animations des personnages, leurs visages affreux, l’aliasing et le clipping omniprésents, ce jeu, une fois passé ce choc technologique offre une aventure hors pair. Des heures et des heures de plages de sable fin, de cocotiers, de rhum et autres spécialités locales sauront vous faire profiter d’un voyage virtuel tout à fait mémorable sous un soleil de plomb…
Si partir à l’aventure sur les mers agitées, explorer les îles paradisiaques et luxuriantes vous botte (de pirates) alors soyez le bienvenue à bord!!!!

EVASION ET FUN

Just Cause 2
Autre lieu, autre époque… Cette fois, l’action se déroulera de nos jours et sur l’île de Panao. Gigantesque terrain de jeu de 1000 km2, ce GTA like vous offrira une multitude d’endroits à explorer sous le soleil des tropiques… Vous incarnez Rico Rodriguez envoyé sur place par l’Agence afin de retrouver la trace de votre ami disparu Tom Sheldon, débusquer l’assassin de votre père et renverser la dictature en place. Pour cela, trois factions rebelles se partagent ce paradis terrestre et vous solliciteront  pour effectuer pour eux, nombreuses missions… Le scénario tout à fait anecdotique laisse la part belle à une exploration totalement libre…
En effet, rien ne vous oblige à mettre à feu et à sang ce petit coin de paradis… Dans un genre « bac à sable » totalement assumé et particulièrement jouissif, vous aurez à porté de main un nombre incommensurables de moyens de transports… Terrestres, aquatiques ou aériens, un choix démesuré et excitant…
Vous pourrez survoler cette île en parachute, en avion de chasse, de tourisme ou commercial, parcourir les eaux transparentes en Jet-ski ou en bâteaux de tous genres, à la nage même si cela vous chante… Et finir cette journée estivale par un coucher de soleil en faisant un petit tour de scooter en bord de mer et voir défiler bungalows, parasols et estivants prenant leur dernier bain de soleil sur la plage… C’est aussi ça Just Cause 2… Et puis des vacances virtuelles à moindre frais en plein automne, c’est un luxe que l’on ne peut refuser…

 EVASION ET HORREUR

Dead Island
Après le TPS ci-dessus, voici place au « FPS action RPG survivol horror » sortit il y a presque 1 an: Dead Island. Après une soirée trop arrosée, comme seules les nuits chaudes des Caraïbes peuvent offrir, vous voici, après avoir choisit entre les 4 protagonnistes proposés, tiré du lit par des hurlements inhumains… 
Une bonne gueule de bois pour seule compagne, vous voici déambulant et vous frayant un chemin péniblement et chancelant à travers les couloirs d’un hôtel étrangement vide… Seuls de temps en temps retentissent des grognements, des cris ou surgissent des ombres fugaces et rapides…
Pourtant ce séjour sur cette ‘île lointaine semblait tenir toutes ses promesses… Eau turquoise, palmiers, cocktails, jolies filles, chaises longues, hamac et pieds en éventail…
Mais c’était sans compter sur les milliers de zombies qui hantent à présent ce lieu paradisiaquement infernal… Le sable fin d’un blanc pur s’est vite vu souillé par des hectolitres d’hémoglobine, les piscines remplies d’une eau turquoise et transparente ont subi le même sort… Quant aux anciens vacanciers, ils se bouffent entre eux, quand ils ne cherchent pas, continuellement, à faire de vous leur quatre heures…
Jamais un lieu de villégiature et de vacances n’aura été aussi effrayant, déroutant, flippant, stressant et angoissant… Certes les plages sont gorgées de soleil et au vue de l’eau aussi belle que sur une carte postale, on ne pense qu’à une chose, piquer une tête dedans… Mais ce sera plutôt dans la tête de zombies ou d’infestés, que vous plongerez toutes sortes d’objets contendants et tranchants… Et puis au final, butter pendant 25 heures du zombies, c’est toujours plus classe et sympathique sous le soleil des tropiques qu’au fin fond d’une cave sombre et humide…
Mais je vous rassure vous aurez peur et vous ne regarderez plus les Caraïbes et les eaux bleues des tropiques avec le même regard après l’expérience unique que vous propose cet excellent jeu! Un depaysement assuré et un voyage qui vous laissera de nombreux de souvenirs… impérissables… 

EVASION ET VIOLENCE

Far Cry 3
Far Cry 2
avait pas mal deçu avec son long et monotone séjour en Afrique. Un bon retour aux sources avec ce 3e opus semblait être la seule solution pour redonner à cette licence toute sa superbe… C’est chose faite avec le prochain soft d’Ubisoft prévu pour le 29 novembre… Les vidéos vues dernièrement ici et là sont tout simplement bluffantes… J’ai retrouvé l’excitation du premier Far Cry. Pouvoir se bastonner dans un cadre sublime, de vacances, au bout du monde. Au vue des notes et tests parus dernièrement, ce nouveau Far Cry est l’une des grosses surprises de cette fin d’année 2012… Vaudou, magie, gunfights, kidnapping, combats avec des tigres sont de la partie… Pour rappel, dans ce nouvel opus, vous incarnez Jason Brody, simple touriste se retrouvant seul et livré à lui-même sur une île tropicale perdue au milieu de nulle part. Devant lutter une fois de plus pour votre survie, vous essaierez par la même occasion de renverser la mini dictature en place, imposée par des pirates et mercenaires qui contrôlent les points stratégiques de ladite île.
Et toujours ces décors de cartes postales qui nous feront d’autant plus apprécier ce soft en plein milieu de cet automne gris et pluvieux… Un nouveau et prochain voyage virtuel que je commence en Day One pour me donner l’impression de partir un peu en vacances… et qui sait, peut-être nous croiserons-nous là-bas? Sinon je vous enverrai une carte postale… 🙂

Share.

About Author

Le jeu vidéo, c'est la vie... Mon Twitter: @GMS_Butcher Retrouvez-moi sur Instagram: attends_je_sauvegarde

3 commentaires

  1. Maintenant que le soleil est arrivé, j’ai encore plus envie de rester devant l’écran pour profiter de ces jeux de vacances !

    • 😉 Je pense rédiger la suite dans les jours qui viennent 🙂 histoire d’avoir encore plus envie de rester devant son écran… ^^

  2. Pingback: Un peu de vacances et de soleil dans nos consoles… #2

Leave A Reply