[J’AI LU] #02 /// Jacked – L’histoire officieuse de GTA…

8

JACKED_01

[J’ai lu] est une nouvelle rubrique qui me trottait dans la tête depuis un petit moment. Je vous y livrerai mes impressions et avis sur mes dernières lectures ayant un rapport avec les jeux vidéo. Après vous avoir parlé, il y a maintenant quelques semaines, avec nostalgie et passion de la bio d’A.H.L. j’ai eu envie aujourd’hui de vous parler de Jacked – L’histoire officieuse de GTA, l’une des dernières parutions de chez Pix’n Love.

———–

Il y a quelques jours je vous exposais mes impressions concernant mes trois premières heures passées à Los Santos. Depuis, ces trois heures se sont transformées en dizaines et je prends toujours autant de plaisir à me balader, braquer et expérimenter tout et n’importe quoi dans ce monde ouvert gigantesque et jouissif au possible…

Peu de temps avant la sortie de GTA V, je fis un tour, comme à mon habitude sur le site de Pix’n Love afin de découvrir d’éventuelles nouveautés et voir où en étaient mes commandes en cours. Et là, que vois-je ? Un livre édité par Pix’ sur GTA… Je suis joie !
Il faut savoir que lorsque je « suis dans » un jeu, j’adore m’imprégner de très nombreuses façons de son univers afin de prolonger le plus longtemps possible et dans le plus de lieux possibles le plaisir procuré par celui-ci. Je m’explique. Pour Assassin’s Creed III, je me suis offert quelques livres, comics, BD et romans sur le sujet, afin de prolonger l’expérience jusque dans la lecture et hors console… Pour The Last of Us, j’ai maté bon nombre de films ayant pour sujet contagions, pandémies et autres monstruosités zombiesques…
Pour GTA V, j’avoue avoir maté quelques bons films de braquages et regarder, depuis la sortie dudit jeu, de nombreuses vidéos de Gameplay sur le net pendant mes pauses déjeuner au taf, acheter quelques magazines de jeux vidéo traitant du sujet et écouter en boucle la B.O. disponible depuis quelques jours sur itunes… Alors cinglé peut-être, passionné sûrement 🙂

JACKED_02

Et là quand je vis cet ouvrage chez Pix’, ni une ni deux je menaçai de mort mon banquier s’il refusait de créditer mon compte de 24 euros afin que je puisse pré-commander Jacked – L’histoire officieuse de GTA ! Il a accepté, mais je lui ai quand même piqué sa bagnole pour la balancer dans la flotte depuis la jetée de Vespucci Beach histoire de lui montrer qui est le patron…

JACKED_03

Ce petit extrait présentant ledit livre avait alors grandement aiguisé ma curiosité et m’a vraiment donné envie d’en savoir plus sur les coulisses de cette saga incontournable et mythique :
« Ecrit par l’américain David Kushner, Jacked vous immerge dans les coulisses de la série GTA. Accompagnant le gang Rockstar, Jacked vous racontera comment une bande d’Ecossais fans de jeux vidéo et du label hip-hop Def Jam, se sont retrouvés à New York pour réaliser leur rêve et une série à succès : Grand Theft Auto. Entres les rencontres providentielles, les coups de téléphone déprimants, les méthodes de travail et la volonté d’aller toujours plus loin, Rockstar, plus qu’aucun autre, souhaite faire du jeu vidéo un média culturel d’importance qui défraie la chronique. »

La pré-commande validée, il ne me restait plus qu’à patienter jusqu’à la réception du paquet…

JACKED_04

Nous sommes le 25 septembre et en rentrant chez moi après le taf, le colis tant attendu m’attend bien sagement… Je l’ouvre avec empressement et y découvre ma commande dont le fameux Jacked. Après m’être occupé de Butcherette Junior, je m’installe, lance la B.O. de GTA V et commence la découverte de cet ouvrage, de son contenu et de tous les secrets dévoilés sur l’histoire dingue de cette licence que j’aime énormément.

JACKED_05

Avec l’aimable autorisation des éditions Pix’n Love © Pix’n Love

Le livre, car pour le coup il s’agît bien d’un livre et non plus d’un format souple typique des mooks, présente une couverture cartonnée et un papier de qualité. Cela fait toujours plaisir de voir qu’une fois de plus Les éditions Pix’n Love ont chouchouté leur bébé.

Dès les premières pages je suis littéralement happé par l’histoire des ces petits prodiges que sont Sam Houser, Terry Donovan, Dan Houser, Jamie King et Gary Foreman. Il est super intéressant de voir, de lire et de se rendre compte que l’ADN de la licence GTA, est le résultat d’un style de vie, d’une idée de la liberté et d’un amour pour la musique et les villes américaines depuis toujours présents chez les fondateurs de cette société.

Passionnés de jeux vidéo et comprenant vite que seul ce média peut leur offrir cette liberté depuis toujours revendiquée, mêlée et mixée aux musiques qu’ils affectionnent particulièrement, ils se jettent à corps perdus dans cette aventure incroyable avec leur jeu Race’ n’ Chase, qui deviendra Grand Theft Auto.
Voulant tout de suite faire des jeux différents et souhaitant proposer des idées de jeux jamais vues et désirant continuellement bousculer les barrières du conformisme, ils oseront tout et ne se refuseront aucune idée dans leur jeu, aussi dingue et choquante soit-elle. Ayant cette bonne étoile au dessus de leurs têtes et cette intuition qui font les grands, ils s’offrent pour le lancement du premier GTA les services d’un publicitaire hors-norme. Ils comprennent en effet très vite l’importance de se démarquer pour marquer… Grand Theft Auto, premier du nom, malgré des graphismes en retard sur les jeux de l’époque se vendra comme des petits pains et marquera le début de cette formidable success-story… Je vous laisse découvrir la suite par vous-même… 😉
Bon je décris et écris beaucoup moins bien que David Kushner mais je vous affirme et confirme que ce livre est incroyablement passionnant et prenant !

Après une bonne heure de lecture, je fais une petite pause afin de jouer à GTA V et pour me garder sous le coude des dizaines de pages pour le trajet de demain jusqu’au boulot.
En quelques mots, ce livre est passionnant. Les anecdotes y sont incroyables et invraisemblables… Il est fou de penser que cette licence a failli ne pas voir le jour… Je me rappelai des très nombreuses et délirantes actions en justice de l’avocat Jack Thompson qui avaient fini par lui coûter sa place, mais j’ignorais les autres affaires qui plongèrent dès leurs débuts les petits gars de Rockstar dans la tourmente d’un conformisme castrateur.

JACKED_06

Pas rancunier le père Jack Thompson ^^ © S.B.

Pour tout ceux qui aiment la licence GTA, je ne peux évidemment que leur conseiller cet ouvrage qui se boit comme du petit lait et qui nous apprend de très nombreuses choses et diverses anecdotes sur Rockstar et la folle aventure de Grand Theft Auto. Passionnant à plus d’un titre ce livre est, comme les jeux dont il parle, incontournable ! Bravo à Pix’n Love de nous avoir, une fois de plus, concocté un livre indispensable!

JACKED_07

Share.

About Author

Avatar

Le jeu vidéo, c'est la vie... Mon Twitter: @GMS_Butcher Retrouvez-moi sur Instagram: attends_je_sauvegarde

8 commentaires

  1. Pingback: [J'AI LU] #03 – Eric Chahi : Welcome to Another World

  2. Pingback: [J'AI LU] #06 - L'Histoire de Rayman