No Man’s Sky

1

 No Man's Sky Hello Games

Soit, les VGX datent un peu, et on s’en souviendra principalement comme d’une soirée qui ne méritait pas qu’on reste éveillés jusqu’à 3h du mat’. Ils nous semblent loin tant par leurs manque de contenu que par le ridicule des présentateurs. Qui plus est l’actualité autour de notre loisir préféré me semble bien morne et fade ces temps-ci, heureusement qu’une petite lueur indé vient parfois éclairer le chemin de ceux qui ne carburent pas qu’aux jeux triple A, qui se suivent et se ressemblent, et dont le public semble pourtant toujours aussi friand. Si je sors de ma grotte dans laquelle je me tapis depuis que le froid nous envahit, c’est pour vous parler aujourd’hui de No Man’s Sky.

La découverte

J’espère que tout le monde connait plus ou moins Minecraft ici, et c’est tant mieux, vous devriez alors comprendre un peu ce principe du « jeu procédural ». Même si vous n’avez pas encore regardé la vidéo qui suit cet article, vous comprendrez assez vite que c’est ce qui semble ici être le maître mot. En bref chaque carte que le joueur découvre est générée de manière aléatoire par votre ordinateur et est unique. Alors bien sûr le tout reste plus ou moins cohérent et dans le cas d’un jeu comme Minecraft la démarche semble aisée à comprendre car il ne s’agit finalement que de cubes, de cubes et encore de cubes… Ici pour un jeu doté d’un tel niveau graphique (ce qui est plutôt impressionnant quand on sait que le jeu est actuellement développé par 3 personnes) on a déjà hâte de découvrir la diversité des environnements qui nous seront proposés.

Mais alors qu’est-ce que c’est concrètement No Man’s Sky ? Avant tout un jeu de découverte semble-t-il qui fera débuter le joueur sur une planète en bordure d’une galaxie. Votre but étant d’en rejoindre son centre, ce qui implique de devoir voyager à l’aide de votre vaisseau de planètes en planètes toutes plus originales les unes que les autres et qui, on l’espère, seront là pour nous en mettre plein les mirettes. Les développeurs (Hello Games) précisent que les planètes sur lesquelles vous commencerez votre périple seront crédibles et vraisemblables, pour que le joueur ne perde pas pied. Mais qu’elles pourront ensuite devenir complètement loufoques et que l’on peut s’attendre à tout (je dois vous avouer avoir moi même encore un peu de mal à voir ce que ça pourrait donner).

La survie

On peut aussi comparer ce jeu au mod DayZ sorti pour Arma 2 (qui en avait fortement boosté les ventes d’ailleurs) il y a quelques temps maintenant, qui nous larguait dans un monde envahi de zombies et dont le but était d’y survivre le plus longtemps possible, seul ou en groupe. Ici pas de zombies décidément un peu passés de mode, mais un gameplay qui s’articulera autour de la survie de votre personnage. Il ne s’agit pas en effet que de découverte passive, vous devrez faire bonne usage des ressources de chacune des planètes explorée. Dans un premier temps, on l’imagine, vous construire un vaisseau pour aller voir ce qu’il y a sur cette planète intrigante, cachée derrière les nuages et qui fait bouillir votre instinct explorateur depuis que vous l’avez aperçue. Il faudra ensuite améliorer la vitesse de l’engin, sa capacité de cargaison, ainsi que ses armes : tout en prenant garde à la mort, extrêmement punitive, qui vous fera perdre toutes vos ressources et qui vous renverra sur une nouvelle planète, nu comme un ver et sans le moindre pesos (un côté hardcore donc).  Mais comment cet aspect du jeu va-t-il être traité et surtout contre quels ennemis devra t’on se battre ?

Beaucoup de questions restent en suspens et de nouvelles ne cessent apparaître à chaque fois que je me remate le trailer. On parle même d’une composante multijoueur à la Dark Souls, où les joueurs pourraient laisser des informations sur une carte universelle qui pourrait indiquer la position de planètes bourrées de ressources, ou bien tendre des pièges à certains explorateurs intrépides.

Bref tout cela reste encore très flou, wait & see. On vous tient au courant !

Share.

About Author

Avatar

Les jeux vidéo, on y joue, on en parle ! Mon Twiter : @LeZiou_ <- un espace plein de sexualité épanouie et de jeunes joysticks émoustillés.

Un commentaire

Leave A Reply