Les « in game » Gamerside #4 : Bravely Default (spoiler)

5

bravely-default-where-the-fairy-flies-artwork

Voici le grand retour de la rubrique « punching ball » de Gamerside. je profite de l’occasion pour vous partager mon expérience d’un jeu qui a hanté ma Nintendo 3DS XL ces deux derniers mois : BRAVELY DEFAULT. ATTENTION ALERTE SPOIL !! Cet article est reservé uniquement à celles et ceux qui ont terminé le jeu. Donc si t’es en plein dedans ou si t’as l’intention de jouer au dernier J-RPG de Square Enix passes ton chemin de suite car ce qui va suivre sera bourré de méchants spoils qui risquent fortement de gâcher les surprises que vous réserve cette aventure rocambolesque.

Attention vous voilà  prévenu…

Pour les autres qui ont rincé ce fabuleux jeu dans tous les sens savent que le scénario se divise en deux parties s’étalant sur 8 chapitres (sans compter le prologue et l’épilogue bien sur) Malgré mon amour pour ce titre  j’aimerai vous faire part du gros défaut du jeu selon moi, les chapitres 6 à 8. Ces derniers chapitres gâchent en parti l’aventure de part sa répétitivité justifiée par le scénario et surtout a ravivé une haine que j’avais enfoui depuis Zelda ocarina of time envers ces êtres magiques et malfaisants: LES FÉES !!

13Voici AIRY la fameuse fée te fait tourner en bourrique pendant ces trois chapitres totalement inutiles rallongeant artificiellement la durée de vie du jeu jusqu’à ze révélation dans l’épilogue.Oui c’est à toi que je parle petite connasse !!

Tu m’as saoulé avec tes cristaux de merde et à répéter les mêmes quêtes annexes malgré les quelques changements des dialogues. D’ailleurs j’ai même failli lâcher l’affaire au chapitre 7 tellement j’avais l’impression que tu te foutais de ma gueule. Et pourtant tu m’avais en parti prévenu. Jusqu’à que j’apprenne à la toute fin qu’il s’agissait en réalité de ta sœur jumelle dans la cinématique d’intro :

« quoiqu’il arrive va jusqu’au bout » qu’elle me disait.

J’ai même pour te faire chier péter un de tes cristaux du sheitan lors de la phase de cérémonie du réveil en tambourinant le bouton X de ma console. Ce qui a mis au grand jour la grosse supercherie et tes manigances de petite fée crasseuse.

original

Je remarque que chaque fois qu’il y a une fée dans un jeu vidéo, elle va tôt ou tard te péter les couilles. Félicitations Airy tu rejoins le groupe des fées « puputes » de l’histoire de l’Humanité. Transmets mon gobelet d’urine fraichement sorti de ma vessie à Navi et la fée Clochette en passant.

 Mon conseil de survie lorsque vous jouez à un jeu vidéo, méfiez de vos compagnons fées ! Messieurs de chez Square Enix j’ai trouvé le sous titre de Bravely Second c’est cadeau pour vous:

in game gamerside 4 bravely default nintendo square enix djiguito

 

Share.

About Author

Avatar

"Nintendo-sexuel à vie même avec des choux de Bruxelles dans ton Tiebou dien! "

5 commentaires

  1. Avatar

    Dès le chap. 6 (heureusement) j’ai pété le cristal et l’affreuse vérité s’est révélée : les gars de Square Enix sont des GROS fainéants … tous cela pour rajouter des heures de jeux avec 2 chap. inutiles pour ceux qui aiment obéir ? Punaise, vite où est mon Stanley parabol ? Bon et puis pour ceux qui aiment, attendez-vous à un boss avec une durée de vie énorme 107 000 + 75 000 + 75 000… du grand n’importe quoi.

  2. Pingback: #8[Retour sur] Bravely Defaut, Flying Fairy un goût d’inachevé |

Leave A Reply