DriveClub [Impressions et vidéo]

8

Entre deux parties de jeux violents et glauques comme Alien Isolation ou The Evil Within, quelques heures de courses à travers l’Ecosse, l’Inde, la Norvège ou encore le Chili vous permettront de vous aérer la tête et de laisser derrière vous caves sanguinolentes et vaisseaux laissés aux griffes d’un Alien vindicatif.

Force est de constater que les jeux commencent à débarquer sur Next-Gen et que les jeux de course, absents jusque là, ont de quoi attiser la curiosité et l’envie chez tous les aficionados de courses endiablées et de crissements de pneus sur un bitume chauffé à blanc. Depuis presque un an, DriveClub est attendu avec une impatience non feinte par toute une frange de joueurs.

DC_06

J’avoue avoir été longtemps indifférent à ce jeu car il se trouvait reporté systématiquement et les retours et échos sur ce dernier étaient plutôt négatifs et méfiants. Puis, les mois passèrent et de nouvelles vidéos firent leur apparition sur la toile.
J’ai en mémoire l’une d’entre elles nous montrant une course « vue capot » sous une pluie torrentielle et être alors resté bouche-bée… C’était sublime… Certes l’hyper réalisme et les graphismes ultra beaux ne font pas un bon jeu, mais cette pluie glissant sur ledit capot avait de quoi convaincre les plus sceptiques… Nous avions enfin un aperçu de graphismes Next-Gen et DriveClub semblait alors livrer toutes ses promesses. À partir de ce moment clé, DriveClub commençait à me titiller méchamment.

Je dois bien avouer que pendant un long moment Forza Horizon 2 me donnait aussi vraiment envie. Le seul hic, il me fallait une Xbox One… ^^ J’attendais alors de voir les retours sur la version 360 et lorsque je vis la vidéo comparative entre les deux versions, j’ai eu envie de chialer… J’ai eu mal à ma 360…
DriveClub devenait alors le seul choix possible, ayant envie de profiter de graphismes enfin Next-Gen.

DC_04

Après avoir parcouru l’Ecosse, L’Inde, la Norvège, le Chili ou encore le Canada pendant plusieurs heures de jeu, je suis satisfait de DriveClub d’un point de vue général. Très nombreuses épreuves, grand nombre de courses, graphismes souvent très beaux, éclairages et rythmes jour/nuit absolument sublimes, gestion et création sympathique de mon Club…
Malheureusement ces points positifs sont quelque peu entachés par quelques points négatifs comme l’instabilité des serveurs, l’inaccessibilité de l’option « défis » et la longue attente du DLC gratuit offrant de nouvelles conditions météo dont les fameuses phases pluvieuses qui m’ont tant donné envie d’acheter ce jeu… Sans parler d’une IA lamentable qui ne vous laissera aucun répit et qui ne manquera pas de vous ravir la première place grâce à une accélération de dernière minute vous laissant furieux face à une injuste deuxième place.

DC_03

Malgré cela, conduire au cœur du Canada, le long de Lochs Écossais ou de paysages enneigés Norvégiens suffisent pour l’instant à me faire oublier ces petits désagréments et me permettent de voyager et de profiter de paysages vraiment sublimes.

Pour en savoir un peu plus et voir tout cela en mouvement je vous invite à regarder la vidéo ci-dessous. J’y parle des différentes options et modes de jeu disponibles dans DriveClub, vous pourrez également voir à quoi ressemblent les caisses du GAMERSIDE CLUB (il reste des places) et admirer les quelques paysages que je parcours au volant de bolides surpuissants…

Start your engines !

Share.

About Author

Avatar

Le jeu vidéo, c'est la vie... Mon Twitter: @GMS_Butcher Retrouvez-moi sur Instagram: attends_je_sauvegarde

8 commentaires

  1. Avatar

    Sympa cette vidéo test.On voit bien le jeu…et le niveau misérable du testeur^_^.
    Mais on ne peut pas piloter et commenter.Enfin moi je ne pourrais pas.

  2. Pingback: DriveClub sous la pluie... [Intro et vidéo]

Leave A Reply