Assassin’s Creed Unity [IMPRESSIONS + VIDEO DECOUVERTE]

10

Tel le phoenix, la licence Assassin’s Creed renaît de ses cendres à chaque automne. En cette fin d’année, exception qui confirme la règle, ce n’est pas un opus qui comblera les amoureux d’Histoire, d’Histoire de l’Art et d’aventure mais bien deux. Un pour chaque génération de consoles, même si l’on sent très bien que Assassin’s Creed : Rogue finira dans quelques mois par débarquer sur les consoles de nouvelle génération après avoir vogué sur les flots glacés des consoles Old Gen.

Je me concentrerais donc sur la version PS4 d’Assassin’s Creed Unity.

Comme vous le savez peut-être, la licence Assassin m’est très chère pour diverses raisons. J’ai toujours adoré me retrouver en plein coeur de régions, de villes et d‘époques jusqu’alors, pas, ou peu vues dans les jeux vidéo… Chaque année je me demande toujours dans quelle nouvelle ville je vais pouvoir, des heures durant, me balader et errer dans l’espace et le temps… Sachant que les recherches historiques, architecturales et archéologiques sont méticuleusement effectuées et retranscrites dans chaque opus, le dépaysement et l’immersion sont d’autant plus efficaces et jouissifs. Un vrai régal. Après L’Orient, l’Italie, la Turquie, le continent Américain et les Caraïbes, place à la France et Paris…

NDAME

Il y a plusieurs mois lorsque la période historique de la Révolution Française fut enfin annoncée et confirmée, j’étais comme beaucoup, ravi et impatient. Il faut dire que les rumeurs allaient bon train et que l’apparition furtive d’un bonnet phrygien dans le DLC Assassin’s Creed : Brotherhood : La Disparition de Da Vinci, avait de quoi nous aiguiller et nous faire miroiter cet événement historique aux répercutions mondiales et dont le sujet même de prise de liberté collait parfaitement avec la licence et le credo des Assassins… Il nous fallait être patient et attendre une éventuelle confirmation… Les opus se succédèrent mais point de Révolution Française en vue…

DRAPEAU

Les nouvelles générations de consoles semblaient être les seules à pouvoir recréer un Paris digne de ce nom… Nous sommes fin 2014 et la possibilité de pouvoir explorer Paris sous la Révolution est enfin à portée de main. Rémois d’adoption depuis plusieurs années, je n’en reste pas moins un parisien pure souche et avoir la possibilité de me promener au sein de ma ville natale, que j’adore évidemment toujours, est un argument supplémentaire pour me précipiter sur ce nouvel opus.

PARIS_01

Assassin’s Creed Revelations était alors le seul des jeux Assassin que je n’avais pas fini, à tord sûrement, mais trop proche de Brotherhood. J’ai bien essayé de m’y remettre entre la sortie du III et du IV : Black Flag, mais impossible. Le gameplay déjà dépassé tua dans l’oeuf ce regain d’envie…ACIV : Black Flag, que j’avais tant espéré après les séquences en bateau du III, rejoignit malgré moi ce club très fermé des jeux Assassin que je ne finis pas… Absolument pas pour les mêmes raisons que l’opus Revelations, mais par manque de temps et par l’arrivée d’autres jeux. Mais je finirai Black Flag plus tard et au moment voulu, car il m’a vraiment beaucoup plu. Mais après plus de quarante heures dessus, une petite pause s’imposait… Une pause qui dure depuis plusieurs mois je vous l’accorde… Une raison supplémentaire de ne pas craquer pour AC : Rogue qui semble être très proche, trop proche surement, de Black Flag et de ses mécanismes de jeu…

ROGUE

AC4_04

Un petit dilemme s’impose… Que faire? Finir Black Flag et repousser de quelques semaines l’acquisition d’Unity?… C’est tentant… D’autant plus que depuis quelques heures les retours techniques peu glorieux des premiers tests commencent à apparaître un peu partout sur le net…

Mais l’amour de la licence et l’envie de voir ce qu’un jeu développé pour les nouvelles générations peut enfin offrir, surpasse et supplante ces retours habituels livrés par un web peut-être aigri… Même si je dois bien l’avouer les quelques vidéos montrant des chutes de framerate sur PS4 m’inquiètent quelque peu. Ces chutes et bugs étant monnaie courante sur 360, nous pouvions nous consoler en nous disant que c’était habituel pour ce type de jeu… Monde ouvert gigantesque, architecture détaillée de nombreux bâtiments et personnages multiples à l’écran, demeuraient alors des excuses valables aux vues des capacités vieillissantes des anciennes consoles. Que la même chose soit encore présente sur ces nouvelles consoles cela fait bien chier je vous le dit clairement… On aurait aimé 3000 personnes à l’écran au lieu de 5000 et avoir un 30 FPS constant… Mais comme je suis borné et que j’aime, à l’instar de St Thomas, voir les choses de mes propres yeux, je file chez mon revendeur tout en chantonnant, ah ça ira ça ira ça ira les aristocrates on les pendra, en traversant Paris. Oui je vis à Reims, mais bosse à Paris…

 

 ——

De retour chez moi avec mon précieux sous le bras j’attends impatiemment le moment où je pourrais errer au coeur d’un Paris révolutionnaire… Je patiente alors que toute ma petite famille soit couchée pour enfin pouvoir débuter mon voyage dans le temps… Téléchargements de quelques DLC gratuits, installation sur le disque dur, casque sur les oreilles, lame aiguisée et capuche relevée, je suis prêt…

4ASS

JEU

1 2
Partager.

A propos de l'auteur

Le jeu vidéo, c'est la vie... Mon Twitter: @GMS_Butcher Retrouvez-moi sur Instagram: attends_je_sauvegarde

10 commentaires

  1. Dommage que tu n’ai pas terminé AC Revelations, un épisode bien sous estimé à mes yeux, la fin étant vraiment cool niveau mythologie des personnages.
    Sinon j’aime beaucoup ce Unity pour l’instant, c’est vraiment chouette en terme d’ambiance, de reconstitution et de contenu tellement il y a de choses à faire.
    Après les bugs, il y a en a certains qui sont scandaleux et qui m’ont désynchronisé, c’est moche et pas normal, mais ça ne m’a jamais empêché d’apprécier un jeu.

    • Ça craint pour des bugs de désynchronisation… C’est clair que tout cela n’est pas normal… En espérant qu’ils règlent tout ça vite fait bien fait.

      Allez promis, après Unity, je finis Black Flag et Revelations 😉

  2. j’y ai joué une heure aujourd’hui et juste graphiquement je le trouve moins net que AC IV dans les mêmes conditions. Ca claque moins quoi alors que Unity est censé etre « next gen ». Peut etre que la claque arrive après. on verra bien.

    • Merci 🙂 Je sais qu Revelation est bon, voire très bon, c’est juste le gameplay qui date trop, mais je ferai l’effort de m’y remettre rien que pour la metahistoire 🙂

      • SorrowCompanion sur

        oooh c est même pas pour la méta histoire ^^ c est surtout pour un plan magnifique avec une caméra tournant autour d un Ezio …mais j en dis pas plus…je trouve perso que c est l épisode le plus émouvant..ceci dit Ac Unity sur mon pc de bourgeois c est une cata je vais mettre mes drivers à jours…c est limite de la diapo 🙁 mais c est très joli et la mise en scène est vraiment relax ( Arno est pas si mal )

        • Ok je regarderais ça 🙂
          Pour Unity les seules vraies grosses chutes de framerate que j’ai subi se situent à l’intérieur de la Sainte Chapelle… Une catastrophe… Dommage car l’intérieur de ce monument avec tout ces vitraux est une vraie splendeur. Pour le reste RAS 🙂

          • j’ai eu exactement des ralentissements au même endroit que toi mais sur one,comme quoi ^^
            sinon je viens de le terminer,premier assassin depuis le 2 que je termine,vraiment très bon et magnifique graphiquement !!!

  3. @bernie: en même temps, quand on voit le nombre d’éclairages différents et tous ces jeux de lumière, on imagine bien que nos consoles doivent en chier pour gérer tout ça… Cela reste dommage qu’ils n’aient pas trouver de solutions pour alléger en mémoire l’intérieur de ce monument dans lequel j’évite d’aller afin de ne pas prendre le risque de faire freezer ma PS4 qui souffre vraiment trop au coeur de cette Sainte Chapelle :/
    Malgré ces petits désagréments je prends mon pied comme pas possible sur Unity 🙂

Laissez une réponse