Sherlock Holmes, Crimes and Punishments

6

 On ne présente plus Sherlock Holmes le célèbre enquêteur créé et imaginé par Sir Arthur Conan Doyle à la fin du XIXe siècle. Toujours accompagné du non moins célèbre Docteur Watson, la paire de détectives a traversé les décennies et reste encore aujourd’hui très appréciée et très connue. J’en veux pour preuve les récentes adaptations pour le cinéma, la télévision et bien entendu les jeux vidéo…

Trois jeux ont été développés sur consoles de salon depuis 2010 : 

  • Sherlock Holmes contre Jack l’Éventreur (2010) PAGE 2
  • Le Testament de Sherlock Holmes (2012) PAGE 3 
  • Sherlock Holmes, Crimes & Punishments (2014) PAGE 4

3JEUX

1 2 3 4
Partager.

A propos de l'auteur

Le jeu vidéo, c'est la vie... Mon Twitter: @GMS_Butcher Retrouvez-moi sur Instagram: attends_je_sauvegarde

6 commentaires

  1. J’ai pris le dernier avec les promos PSN sur PS4, j’ai fini la première enquête (j’ai eu juste ouf) et franchement j’aime bien. Là je suis à l’histoire du train et j’aime vraiment l’ambiance. En plus c’est jeu posé et ça fait parfois du bien. Et mention spéciale au fait de pouvoir zapper les énigmes trop chiantes quand c’est l’enquête même qui est plus passionnante.

  2. J’avais découvert la série via l’avant denier opus : Le testament de Sherlock Holmes. Même si le scénario était un peu moisi vers la fin, j’ai été bluffé par la retranscription plutôt fidèle de l’univers de Sherlock Holmes, les énigmes et le gameplay en général. Disons que Crimes & Punishments surfe sur la même vague à l’exception que c’est plus beau et qu’il y’a de super idées (le carnet de notes, le système de déduction etc…). Le seul (mais plutôt gros) point noir du jeu, c’est qu’on vous prend constamment par la main. Par exemple, Sherlock est doté de plusieurs sens qui vous permettent de découvrir des indices non visibles à l’oeil nu. Plutôt une bonne idée en soit, mais le problème c’est que le jeu vous dit exactement quand l’activer, du coup ça n’a plus d’intérêt. C’est un exemple parmi tant d’autres. Toutes mesures gardées, ça reste un excellent jeu. Et puis des point’n’click d’enquête policière avec un gameplay aussi varié et des graphismes aussi beaux, c’est bien trop rare pour s’en priver !

    • Entièrement d’accord. C’est ce que je disais plus haut, il est impossible de se planter ou de se perdre, ni de foirer les interrogatoires… Cela devient donc un jeu sympathique nous proposant quelques heures très agréables et sans prise de tête 🙂

  3. Ping de retour Assassin's Creed Syndicate - Jack l'Éventreur - DLC Solo

Laissez une réponse