Zombie Army Trilogy

0

Mai 1945… La fin de la Seconde Guerre mondiale est imminente. Hitler est acculé et n’a pas d’autre choix que de se terrer dans son bunker impénétrable… Mais il n’a pas dit son dernier mot… Il est temps de mettre en œuvre et d’exécuter son plan B, le fameux plan Z… comme Zombies…

 ZOMBIE_HITLER

Voici comment débute ce jeu issu de la licence Sniper Elite. Au départ DLC(s) prévus et disponibles uniquement sur PC, c’est au tour des consoles PS4 et Xbox One de profiter de ces contenus complétement barrés. Trois campagnes proposant une vingtaine de niveaux plus glauques les uns que les autres, prétexte pour défourailler du Zombie à tout va. La troisième campagne est quant à elle complètement inédite.

Zombie Army Trilogy_20150308002903

Pour tous les joueurs qui se sont déjà essayés à Sniper Elite V2 ou à Sniper Elite III,  pas de souci vous retrouverez vos marques en quelques minutes. Même menu d’accueil et même thème musical légèrement «zombifiés » et surtout même gameplay. On reconnaît immédiatement la pâte graphique de la licence ainsi que ses bruitages… Bref on retrouve tout de suite ses petits. Normal me direz-vous puisqu’il s’agît de DLC(s) sortis sur PC à l’époque de V2… J’avais d’ailleurs toujours été un peu vert de ne pas avoir ces contenus sur 360 adorant cette licence, (au grand dam de plusieurs membres de la rédaction), et aimant buter du Zombie en rentrant du boulot…

Les X-Ray Kill Cam, marque de fabrique de la licence, sont évidemment encore présentes pour notre plus grand bonheur. Souci du détail oblige les squelettes présentent à présent des lésions et des ossements pourris et bien crades. Un petit clin d’œil plus que sympathique et qui fait son effet.

ZOMBIE_CAM

Je lance donc la campagne solo qui propose une vingtaine de niveaux. Je sélectionne la difficulté normale ayant l’habitude de choisir ce niveau de difficulté pour les précédents opus. Puis j’ai le choix entre 8 personnages, 4 hommes et 4 femmes. Je choisis le bon gros Boris Medvedev armé de son fusil SVT-40 ainsi que de la célébre mitrailleuse PPSh-41…

Zombie Army Trilogy_20150308010852

Zombie Army Trilogy_20150308010753

Autant vous le dire tout de suite, ces DLC(s) sont vraiment, vraiment, vraiment plus chauds et plus durs que les niveaux des campagnes solo de V2 et de Sniper Elite III. Très vite submergé par un nombre impressionnant d’ennemis, j’ai pleuré ma mère et des larmes de sang. Nouvelle ou actuelle génération oblige, le nombre de zombies à l’écran est tout simplement bluffant et flippant à souhait. Clairement pensé pour le coop (mode présent dans ce jeu) afin de s’organiser au mieux pour venir à bout de ces vagues sans fin, ce jeu prend toute son ampleur horrifique en solo…

 Zombie Army Trilogy_12

Après avoir terminé la première mission en une heure et demie en ayant laissé sur le carreau 322 zombies, j’ai profité en soufflant de soulagement de la rapide cinématique de fin complétement épuisé nerveusement… On n’est pas au Kyrat ou à Paris sous la Révolution française, je vous le dis tout de suite…

Zombie Army Trilogy_11

Pour conclure je dirais que Zombie Army Trilogy fait son petit effet et que c’est typiquement le genre de jeu au scénario anecdotique sur lequel vous vous éclaterez en coop et sur lequel vous vous ferez bien éclater en solo. À condition bien sûr de ne pas être allergique à la licence Sniper Elite et encore moins aux Zombies…
Malgré la difficulté générale du soft, je n’ai qu’une envie c’est de retourner à Berlin pour défoncer des vagues de Zombies à coup de Headshot!

Si, avant de vous lancer dans l’aventure, vous voudriez vous rendre compte de ce que propose le début de cette première mission, je vous laisse cliquer ci-dessous!

IMPRESSIONS_OUI_ZOMBIE_640

Share.

About Author

Avatar

Le jeu vidéo, c'est la vie... Mon Twitter: @GMS_Butcher Retrouvez-moi sur Instagram: attends_je_sauvegarde

Leave A Reply