Donner une deuxième vie à vos jeux Game Boy avec des boîtes DS

7

Je viens de me rappeler d’un truc. Lors de mon test de l’Universal Game Case (si ce n’est pas déjà fait je vous invite à lire mon EXCELLENT article sur ce sujet, et je pèse mes mots) j’avais conclu en vous promettant de parler des boites de jeux DS…

Et puis l’eau a coulé sous les ponts, je me suis marié, je suis parti en vacances, la vie à repris son cour, j’ai été père, puis grand-père assez vite. Et c’est finalement lors de mon pot de départ à la retraite que je me suis souvenu de cette promesse.

Me voici donc devant vous, rongé par le remord et la nouille flasque, prêt à vous parler d’une excellente manière d’améliorer votre collection de jeux Game boy et Game boy advance en loose.

Nintendo DS Box Game Boy

J’avais déjà remarqué que dans les boites de jeux DS il y avait un compartiment aux dimensions de cartouches Game Boy Advance, mais je n’ai jamais connu la raison (si vous, derrière votre écran vous le savez, n’hésitez pas à m’instruire). Et puis un jour je suis tombé sur un site qui proposait des boites DS vierges…

The cover project, again

Pour trouver de quoi illustrer tout ça, je me suis tourné une nouvelle fois vers Nintandbox mais ce site étant plutôt dédié à la reproduction fidèle de boites d’origine je suis allé sur The cover project propose plus d’alternatives. La plus classique étant d’utiliser des boitiers dvd pour compenser la casse des boîtiers types “crystal case” (vous avez forcement des boites de jeux Playstation 1 ou Dreamcast cassées chez vous) et de réadapter les pochettes dans ce nouveau format.

Mais j’ai trouvé également sur ce site des patrons de pochettes de jeux GB/GBA au format des boites de jeu Nintendo DS ! La plupart des visuels dispo sont issus des versions US ou Jap des jeux, du coup je me suis appuyé sur les sources au format photoshop pour faire mes propres versions. En effet certains jeux de ma collection n’était pas dispo sur les sites de scans, notamment mon exemplaire de Dragon Ball Z : Goku Gekitouden, un RPG sorti au Japon uniquement retraçant la période DBZ sur Namek et le combat contre Freezer. J’ai donc du bidouiller des trucs sur photoshop pour avoir un visuel propre.

dragon ball z goku gekitouden

Le ratio des boites Jap -carré- est assez compliqué à utiliser avec les patrons en question. Pour gruger j’ai du utiliser des visuels du jeu issus de la version Super Game Boy pour combler les espaces au dos. Si un vrai beau scan existait pour ce jeu, je pense que je passerais par une méthode de reproduction façon NintAndBox, mais c’est une denrée rare (même à l’achat). Dire que j’ai jeté la boite quand j’étais gamin, ce n’était qu’un emballage à mes yeux. Bref…

Par facilité je me suis parfois jeté sur des fichiers existants que je n’ai pas modifié, j’ai donc des visuels différents sur les tranches. Avec le recul je pense qu’il faudra que je les re-imprime pour garder une unité graphique. Et bien sûr, ce genre de projet est toujours plus quali si vous avez sous la main une imprimante laser et du beau papier (merci les gros copieurs couleurs au taf).

Nintendo Game Boy DS

Une fois vos illustrations trouvées ou créées. Vous imprimez, découpez et rangez. Les boites sont prévues nativement pour les jeux DS et GBA, mais pour les jeux Game Boy, une simple pince et un peu de finesse dans le geste suffira à casser deux des quatre ergots en plastique pour que la cartouche soit maintenue à gauche et à droite.

Nintendo DS Game Boy

Bon, on va pas se mentir, le jeu n’est pas hyper fixe et si vous secouez la boite il y a de fortes chances que le jeu se détache mais au final, si vous passez un peu de temps sur ce projet ça peut rendre assez chouette dans votre collection.

Nintendo DS Game Boy 2

Pour éprouver la méthode je n’avais commandé que 10 boites vierges, j’ai donc du faire des choix draconiens pour choisir les élus. En gros (et de mémoire) ces 10 boites m’avaient coûtés 20 euros hors frais de port. C’est pas grand chose, maintenant que j’y pense je vais sans doute relancer une commande pour compléter.

Mon ami l’acidacétylaci… L’acétyla… L’acétone

Dans un autre domaine, j’ai voulu donner une nouvelle jeunesse à l’un des jeux adoubés, Nintendo World Cup, injustement saccagé à grands coups de vernis à ongles par je ne sais quelle gamine de mon entourage quand j’étais môme. L’acétone (et ses vapeurs délirantes) m’a permis d’enlever le plus gros mais le risque c’est d’attaquer le plastique de la cartouche. J’ai ‘usé’ certaines parties juste en frottant donc j’ai préféré laisser certaines traces roses.

Nintendo World Cup

Pour réimprimer l’étiquette je me suis appuyé sur les conseils (et le scan) du site NintAndBox : une impression laser sur du papier autocollant, une large bande de scotch transparent et bim ! C’est assez chouette de voir qu’avec assez peu de moyen on peut rattraper/compléter des cartouches bien dégueulasses…

Pour conclure

Difficile de faire la fine bouche devant un résultat aussi propre avec un investissement en temps et en argent aussi léger. Les puristes préféreront refaire les boites (voire racheter les jeux originaux en freshmint) mais mes tests de ce côté là ont été tous laborieux pour une qualité discutable. 

Jusqu’ici, mes jeux Game Boy en loose étaient stockés en vrac dans une boite Ikea à la con, aujourd’hui ils trônent fièrement sur mon étagère, prêt à être sollicité pour de nouvelles heures de jeux…

Non là je déconne, je n’y jouerai probablement jamais vu la quantité de jeux que j’ai sur le dos. 

Share.

About Author

Ours-chat. J'ai inventé le jeu de paume un soir de doute. @gropanda

7 commentaires

  1. Alors là ! Parole de passionné ! GG comme on dit. J’ai quelques Jeux GB et GBA qui mériteraient le même traitement.

  2. Belle idée, beau travail aussi ! Le rendu est vraiment cool. Il faudrait rajouter une section autour du « do it your self » sur le blog.

Leave A Reply