Comment gérer sa collection de jeux vidéo comme un pro

5

Avis aux collectionneurs de tout poils ! Je ne sais pas quelle rigueur vous vous donnez dans vos recherches. Vous avez peut-être une mémoire boostée ou un listing de jeux dans votre téléphone mais moi je me galère. Je commence à avoir trop de jeux, c’est presque du n’importe quoi. Et récemment je me suis rendu compte qu’il m’arrivait d’acheter des jeux que j’avais déjà :s

Bref, parce que la situation l’exigeait…

… il fallait réagir…

… j’ai donc isolé 4 solutions pour gérer cette crise et optimiser ma collection de jeux vidéo.

  1. Google Drive.

J’avais démarré il y a peu un listing sur un google spreadsheet avec le listing des jeux classés par support, leur état général, la présence ou l’absence de la boite, du livret etc. Ca fonctionnait pas trop mal, pas super sexy, ça faisait le taf mais cette solution est un peu trop cerveau gauche pour moi.

  1. GCstar

Appli conseillée par Kaik il y a 6 ans au moins. Et finalement, une appli qui n’a pas l’air d’avoir beaucoup évoluée depuis… Son atout principal était la notion de prêt de jeu, avec système de rappel. Dans mon souvenir ça prenait un temps fou d’interroger la bdd pour enregistrer un jeu.

Collection GCStar

Issue du monde libre, elle a gardé son installation un peu obscure pour les néophytes. Ceux qui aiment taper les lignes de code l’aimeront peut-être. Ce n’est pas mon cas. En plus, l’appli n’est pas mobile.

  1. Sens Critique

Pendant mes pérégrinations, on me soufflé dans l’oreillette qu’on pouvait utiliser Sens Critique pour gérer sa collection. J’ai du mal à imaginer une web app pour mon usage personnel. J’ai laissé tomber ce site depuis un bail et peut-être que ça peut faire le taf. Faudra que je m’y replonge pour voir. Je pense par contre que sa base de données jeux est très qualitative, un atout important (on va voir pourquoi ensuite).

sens critique

  1. Video Games Database

C’est la solution que j’ai retenu et c’est donc celle que je vais vous présenter en détail. Video Games Database est développée par Sort-it apps, spécialiste des collections en tout genre. Si vous êtes un mordu de pièces de monnaies, de livres, de playmobil ou encore d’armes à feu (?!) il existe une version de Sort-it apps pour vous…

Plutôt que de grands discours, j’ai fait des captures d’écran commentées de mon utilisation.

Pour ajouter un jeu, vous avez plusieurs solution. La plus simple et de scanner avec l’appareil photo de votre device le code-barres du jeu :
video games database

Une fois scanné ou enregistré, l’appli interroge une base de données un peu obscure, qui vous propose plusieurs choix. Obscure car on se rend compte rapidement que plusieurs orthographes pour un même jeu co-existent :

tropderef

Une fois le bon nom choisi, le jeu va vous afficher les jaquettes et supports correspondants. Là encore, plusieurs sources apparaissent :

video games database

On se rend rapidement compte que la base de données repose sur l’enrichissement collectif et qu’elle n’est en rien ‘officielle’ : chacun est libre d’ajouter ses références, avec ses erreurs, ses prises de vues foireuses, ses commentaires personnels. On trouve aussi beaucoup plus de références US que Française, on tombe donc généralement sur des packshot NTSC.

photo_moche

Cas typique : la fiche de jeu avec la photo perso dégueulasse et mal cadrée

Parfois, en lieu et place du pitch du jeu, vous retrouvez des commentaires genre « manque notice ». Globalement, si vous regardez dans le détail, les informations liées au jeu seront toujours en partie érronées. Libre à vous de les modifier, ou de remplacer la photo par la recherche online intégrée… Personnellement je ne m’attarde que sur la pochette, le nom et la plateforme. Le reste m’est peu utile à l’heure actuelle.

commentaires

A mesure que vous allez remplir votre bibliothèque, vous allez pouvoir filtrer ou trier vos jeux selon plusieurs critères (par date, par nom, par plateforme etc). Pour que ce soit pertinent, il faut du coup que ces critères soient correctement renseignés… Comme pour GCstars, vous avez un champ pour préciser si vous avez prêté le jeu à un pote (Loaned to).

leschamps

L’interface est full-english et vous permet d’ajouter plein d’infos perso

L’appli nécessite la création d’un compte. Compte qui synchronise votre collection dans le cloud pour la retrouver quel que soit votre device. A titre perso je n’ai payé que pour la version iPad pour enregistrer tous mes jeux et en brocante ou en boutique je check sur mon téléphone ce que je recherche.

mobile

Comment me direz-vous ? Et bien grâce à la fonction wishlist qui fonctionne comme pour la partie collection. Vous avez ainsi une deuxième bibliothèque avec vos futures pépites. Ca peut-être des jeux déjà sortis mais aussi des jeux en précommande. Une fois que vous l’avez, un bouton vous permet de basculer le jeu dans votre collection principale.

L’appli n’est donc pas optimale. Parfois, les scans de codes-barres ne donneront aucun résultat. Ce n’est pas que votre version est foireuse, juste que vous êtes le premier à référencer le code. Et finalement, en le cherchant manuellement vous allez quand même retrouver votre jeu…

Il serait vraiment bien de pouvoir choisir une base de données de référence. Il me semble que GCstars utilisait les sources de jeuxvideo.com (ça a peut-être changé avec la nouvelle version du site), je ne pense pas qu’il y ait en France une bdd mieux renseignée.

Enfin, l’appli vous permet d’exporter vos données si vous voulez les réutiliser ailleurs :

export

Combien ça coûte ?

L’appli sur Android et iOs est une sorte de free to play. Vous pouvez référencer quelques jeux avant de devoir passer à la caisse. Comptez 5,99 € pour l’appli sur iPad ou Iphone (pas cons, les dév ont jugés qu’il fallait payer pour chaque device), 4,80 € sur Android.

Sur OSX et PC, il faut obligatoirement payer respectivement 24,99 € pour l’appli complète sobrement appelée “collectionneurs”. Impossible de n’avoir que la version ‘video games database’, je trouve ça complètement con mais bon. Pour finir, la version web est gratuite et illimitée mais nettement moins pratique à utiliser et dépourvue de beaucoup de features. Ca donnera quand même l’avantage de modifier les pochettes à partir de votre machine, et donc potentiellement d’avoir des visuels propres.

"J'ai, j'ai, j'ai pas, j'ai pas mais c'est une daube, j'ai, mauvais état, j'ai..."

« J’ai, j’ai, j’ai pas, j’ai pas mais c’est une daube, j’ai, j’ai pas mais trop cher, mauvais état, j’ai… »

Verdict :

Ca peut sembler cher de claquer de la thune pour une bête appli de gestion de collection de jeux vidéo mais malgré les points négatifs évoqués, je ne regrette pas cet achat. La synchronisation et le mode hors ligne rend la chose hyper intéressante sur “le terrain” et je me suis trouvé bien plus efficace dans ma recherche de jeu ce week-end car oui, maintenant je suis sélectif.

Après je ne vais pas vous mentir, le côté aguicheur d’un rayonnage virtuel de ses jeux en fait beaucoup. L’application m’a également permis de constater que je frôlais dangereusement les 600 jeux (toutes plateformes confondues) et que je ferais bien de penser à ouvrir une boutique éphémère pour tout revendre et me casser au Mexique 😉

Partager.

A propos de l'auteur

Ours-chat. J'ai inventé le jeu de paume un soir de doute. @gropanda

5 commentaires

  1. J’utilise My Game Collection sur Android, qui fonctionne plutôt bien une fois qu’on s’est fait à son ergonomie. Par contre, même problème, c’est américano-étasunien, donc faut connaître le titre US des jeux, et les jeux sortis uniquement en Europe et surtout en France y sont rarement.

    Mais l’idée de scanner le code-barre pour retrouver rapidement si on a le jeu paraît sympa, je vais jeter un œil. Sauf que si je dois me retaper tout l’enregistrement de ma collection…

Laissez une réponse