Sorties de janvier à mars: Péon Futé voit rouge

0

Pour nous autres joueurs les avalanches de sorties de nouveaux titres devraient être une bonne nouvelle, surtout s’ils sont bons, comme on dit, plus il y en a et mieux c’est. Enfin je crois que c’est ce que l’on dit, je l’ai entendu quelque part en tout cas.
Mais un vaste choix ne fait malheureusement pas gonfler le porte monnaie et n’allonge pas les journées. Souvent les deux derniers mois de l’année ont donné lieu à une guerre faisant quelques tristes victimes. Petit à petit le période des sorties s’est vue élargie avec des titres importants qui débarquent dès la fin du mois de septembre. D’un côté on peut se dire que cela espace un peu le calendrier, sauf que la traditionnelle fournée de Call Of Duty/Battlefied/Fifa/Insérer un jeu Ubisoft arrive toujours après, et que le problème reste le même.

too-many-games

Depuis quelques temps le phénomène a eu tendance à doucement glisser vers le début d’année, certains éditeurs choisissant de décaler la sortie de leurs gros jeux de deux ou trois mois. D’un côté les développeurs ont plus de temps pour peaufiner leurs titres et de l’autre on évite l’embouteillage des fêtes. Parce qu’on le sait, il y aura forcément de la casse. On l’a d’ailleurs encore vu fin 2016 avec des jeux qui ont peiné à faire décoller leurs ventes alors même que certains étaient des suites de licences « prestigieuses ».

Nous voilà en 2017 et honnêtement ce qui va arriver fait un peu peur. Dès janvier on va tranquillement nous lâcher Gravity Rush 2 (le 18), Yakuza 0 (le 24) et le très intrigant Resident Evil 7 (le 24). En février on continue avec deux nouveautés; Nioh (le 9) et For Honor (le 14) et les suites de Naruto Shippuden Ultimate Ninja Storm 4: Road To Boruto, putain qu’il est long ce titre (le 3) et Halo Wars (le 21). Bon là si on fait parti des gens intéressés, on se dit qu’on peut y aller à la cool, sauf que… il y a mars… et en 2017 ce mois sera synonyme de joyeux bordel…

361bc977-5ca2-49ed-a1da-1d9e27be43bf-1200

Du TPS, de l’aventure, du RPG, du jeu occidental, du jeu japonais, du remaster; il y en aura pour tout les goûts avec en substance: Horizon Zero Dawn (le 1er), Ghost Recon Badlands (le 7), Nier Automata (le 10), South Park L’Annale du Destin, les deux Kingdoms Hearts HD et leurs noms ridicules (le 31) et Mass Effect Andromeda (le 23) qui vient tout juste d’annoncer qu’il se joindra à la fête…. T’as vu j’ai mis quatre points de suspension pour accentuer l’effet, parce qu’en écrivant ces lignes je me souviens qu’il y a la Switch (et « peut être » Zelda) qui va débouler au milieu de tout ça.

Un deuxième Noël avant le printemps en quelque sorte. Encore une fois la variété des titres proposés est alléchante (s’ils sont bons bien évidemment), mais il faudra encore faire des choix et il y aura forcement de la casse. Et encore, je ne vous cite là que les « gros titres » de ce début d’année, il est évident qu’il y en a bien d’autres à rajouter suivant les goûts et dans des styles plus indépendants ou de niches. Ces jeux là, plus modestes d’ailleurs en souffriront beaucoup également.

Je sais bien qu’il y a certainement une logique économique derrière tout ça avec la fin de l’année fiscale qui tombe à ce moment là. Cependant et si vraiment certains jeux devaient souffrir comme en fin d’année dernière, j’espère que cela fera bouger les choses et de voir dans les années qui viennent un calendrier de sorties un peu plus homogène.

Quoiqu’il en soit les mois qui viennent sont alléchants et prometteurs, et les choix seront compliqués tant il y a de quoi faire avec des propositions quand même assez différentes. Enfin tout ça n’est évidemment qu’un gigantesque apéritif avant le plat de résistance qu’est Persona 5 dont le décalage en avril m’a fait pleuré à l’intérieur. Mais ceci est une autre histoire.

persona-5-nouvelle-video-de-gameplay-qui-transpire-lamitie-5_large

Partager.

A propos de l'auteur

@StephNoMore

Laissez une réponse