Carnival Games PSVR, le royaume de l’amusement !

0

Avec le PSVR trônant sur ma tête depuis bientôt 2 mois, les expériences et les jeux se succèdent pour le meilleur, le bon, le pire voir carrément l’arnaque (qui a dit Perfect?)… Les possibilités de s’amuser sont tout de même au rendez-vous et il y a de quoi s’occuper des heures durant. Je reste tout de même en demande continuelle de nouvelles immersions, expériences et de nouveaux dépaysements.

 

Dans le paquet de jeux VR disponibles sur le PSN il y a des petits jeux sans prétention qui fonctionnent parfaitement et qui exploitent le PSVR comme il se doit. Ma fille approchant de sa 12e année, je me suis laissé tenter par un petit jeu qui ne paye pas de mine mais qui, une fois le casque VR sur la tête fonctionne parfaitement. Le jeu idéal à partager avec ses enfants. Ce jeu, déjà sorti depuis quelque temps sur PC et sur le PSN, a rejoint ma petite collection de jeux VR durant les vacances de février. N’ayant que peu de retour sur Carnival Games VR je me suis vraiment lancé sans filet dans ce tour virtuel de fête foraine.

Premier constat le jeu est super propre, absolument net et ne souffre d’aucun aliasing ni effet de flou. Les couleurs sont vives et colorées, remplissant parfaitement leur office pour ce genre d’univers. Le fond sonore vous immergera dans une ambiance de fête foraine avec cris lointains et bruits de manèges à foison. Plusieurs aires de jeux symbolisées par des portails s’offrent à vous après avoir été accueilli par la mascotte du jeu qui vous suivra partout et vous présentera toutes les attractions de cette fête foraine. Une seule d’entre elles est accessible en début de jeu et il vous faudra débloquer les autres en récoltant un nombre de tickets précis, et ce, jusqu’à avoir finalement débloqué les 12 attractions proposées. Oui 12 attractions seulement… Un peu léger ? J’y reviendrai plus tard.

Après avoir essayé la totalité des attractions, il faut bien admettre que toutes ne sont pas égales en ce concerne l’intérêt ou la précision des activités proposées. Mes préférences vont à La Maison hantée, L’Anneau de la chance, Le Lâcher de gâteaux,  Paniers et Le Mur d’escalade. Il reste donc Lait en Or, Jockey, Fléchettes, Splash, À vos battes, Stand de tir et Joyeux bowling. Non pas que ces derniers jeux soient vraiment mauvais, je dirais juste que personnellement ils m’ont beaucoup moins amusés que les premiers cités. Ma fille de 12 ans, quant à elle, a beaucoup apprécié La Maison hantée, Le Lâcher de gâteaux et Le Mur d’escalade.

 

En ce qui me concerne, La Maison hantée est l’une des attractions qui fonctionne le mieux. Que ce soit du point de vue de l’immersion VR, des graphismes et de l’ambiance. On est vraiment dans la maison hantée de Disneyland. Vraiment bon enfant, efficace et très plaisant à jouer, ne provoquant aucun malaise ni mal des transports. Parfait pour des gens sensibles au motion sickness ou pour des enfants. Seul reproche la session est très courte et j’en aurais bien pris pour 10 minutes supplémentaires. Le but est simple, il faut à l’aide de deux pistolets laser détruire des cibles en mouvement, ou non, représentant fantômes, sorcières ou zombies, le tout dans un style très cartoon et très enfantin. Efficace, amusant et vraiment immersif.

L’autre attraction un peu « con-con » mais que j’aime beaucoup c’est L’Anneau de la chance. Le principe est simple, il faut comme son nom l’indique lancer des anneaux autour de piquets afin de marquer le plus de points possible. Une fois encore la VR fonctionne à merveille et la précision des PSMove est d’une efficacité redoutable sur cette attraction. J’ai passé de très nombreuses minutes à essayer d’augmenter mon score comme un imbécile heureux… Je ne peux vous dire pourquoi j’aime cette attraction. Peut-être car elle est très précise et que je peux lancer les anneaux quasiment exactement où je veux ou tout simplement parce que je m’amuse… L’essence même du jeu vidéo quoi…

L’autre jeu qui fonctionne aussi très bien et qui est pour le coup le plus long de tous est Le Mur d’escalade. Vous devrez franchir le plus vite possible, en dominant la série d’obstacles qui s’offre à vous, ledit mur d’escalade jusqu’à atteindre la couronne qui se trouve tout en haut de la structure. Une fois encore la VR marche parfaitement et lorsque vous regardez vers le bas l’impression de hauteur et de vertige fonctionne super bien. Saisir virtuellement les bacs, les chaines ou les cordes se fait sans difficulté et les quelques nuages de poussière qui peuvent vous tomber virtuellement sur le visage vous donne vraiment envie de tousser. Du tout bon!

Dans la section Sport du parc d’attraction il y a le jeu Paniers ! qui même s’il n’est pas très très amusant reste sympathique. Le but est ici de lancer un maximum de ballons de basket dans un panier, logique, afin de marquer le plus de points possible. Très précis, il fait partie des jeux les moins frustrants de Carnival Games VR.

 

Dernier jeu que j’affectionne particulièrement est Le Lâcher de gâteaux. Ici encore la précision des PSMove est au top et l’on déplace nos deux assiettes (une dans chaque main) pour rattraper les 40 gâteaux qui sont projetés dans les airs, avec une efficacité et une précision redoutables… Idiote sur le papier cette attraction est bizarrement très drôle et vraiment plaisante. Car une fois de plus super précise et fatalement super efficace. Avec ma fille c’est une véritable course au scoring que nous nous livrons sur ce jeu…

Certaines attractions ne sont pas aussi précises, donc pas vraiment amusantes et après avoir tenter vainement d’en faire quelque chose on finit par ne plus y jouer… Fléchettes est dramatique d’imprécision, Splash, Jockey et À vos battes sont du même tenant et ne procurent que peu d’amusement finalement… Rédhibitoire pour moi…

Carnival Games VR est un jeu qui pour la majorité des activités fonctionne vraiment très bien. La précision des PSMove, l’immersion proposée par la VR et l’absence totale de motion sickness en font un jeu très agréable, bon enfant et sans prise de tête.  
À 10 euros il aurait été parfait. À 20 euros, prix de vente actuel, Carnival Games VR peut sembler un peu trop cher car le nombre d’attractions reste assez faible une fois toutes les aires de jeux débloquées. J’aurai aimé plus de jeux, plus de stands, (les idées ne manquent pas pourtant) et pourquoi ne nous avoir pas donné l’occasion de profiter de manèges et d’attractions à sensations fortes via le PSVR, c’était l’occasion d’exploiter ce périphérique. Sans être obligé de nous faire vomir, sachant que les enfants restent une cible potentielle pour un tel jeu, les idées étaient une fois de plus nombreuses et quasiment illimitées… 

Toujours est-il que je ne regrette pas mon achat, Carnival Games VR n’est pas un grand jeu, mais reste une petite bulle d’oxygène sans prétention qui vous apportera détente et évasion, seul ou en famille. Et ça, c’est déjà pas mal…

Partager.

A propos de l'auteur

Le jeu vidéo, c’est la vie…
Mon Twitter: @GMS_Butcher
Retrouvez-moi sur Instagram: attends_je_sauvegarde

Laissez une réponse