Q*bert Rebooted sur PS4 @!#?@!

0

Q*Bert est un personnage emblématique du monde des jeux vidéo qui connu une célébrité certaine en 1982 avec la sortie du jeu éponyme sur borne d’arcade. Ce jeu fut ensuite adapté à maintes reprises sur les consoles de l’époque, de la Colecovision, en passant par l’Atari 2600, 5200, Intellivision ou encore sur VIC 20.

Les adaptations ne cessèrent de proliférer depuis le début des années 80. Pour les plus célèbres machines nous pourrions également citer le Commodore 64, la NES, la Game Boy, les Playstation 1 et 3, la Dreamcast et tant d’autres. La version qui nous intéresse aujourd’hui est bien entendu la version Rebooted sur PS4 gratuite sur le PSN+ tout au long du mois d’avril.

Personnage connu depuis toujours par votre serviteur comme étant une icône des jeux des années 80 au même titre alors qu’un Pac-Man, j’avoue ne jamais avoir pu y jouer. Ce manquement est aujourd’hui passé aux oubliettes puisque grâce au PSN+ j’ai enfin pu m’y essayer. Connaissant vaguement le but du jeu à savoir faire progresser Q*bert sur les marches d’une pyramide afin de faire changer de couleur la totalité des marches, le principe semble sur le papier plus que simple, mais j’imagine bien en lançant le jeu que cela ne va pas être si facile… D’autant plus qu’une flopée d’ennemis rendra évidement le challenge plus corsé dans les niveaux suivants.

Des deux versions proposées dans ce Reboot, la version Classique d’origine est bien sûr la plus difficile et la plus punitive. Ceci étant dû à une maniabilité au stick plus qu’approximative et une manière de sauter de marche en marche plus que bancale. À l’époque je ne doute pas un instant que ce gameplay devait faire l’affaire de tous, mais en 2018 c’est tout sauf maniable ou intuitif. La version Rebooted est bien plus simple puisque jouable au stick et à la croix directionnelle et surtout vous permet de faire sauter Q*bert, ce qui n’était absolument pas le cas dans la version classique.

Après plusieurs essais je laissais de côté la version arcade, trop « années 80’ » dans le gameplay pour passer sur la version Rebooted. Cette dernière, même si plus maniable, est horrible, la musique assourdissante et inaudible et le principe du jeu pas vraiment prenant. Il faut dire aussi que j’y ai joué à 2h du mat, ce qui a forcément eu quelques conséquences sur ma patience et mon skill.

Découvert il y a quelques jours, je n’ai toujours pas relancé Q*bert. Je ne désespère pas de lui redonner sa chance lorsque j’aurai les yeux en face des trous car je ne doute pas une seconde que c’est tout à fait le genre de jeu qui dévoile tout son potentiel et son fun lorsque l’on prend vraiment le temps de s’y impliquer…

Pour l’instant je laisse Q*bert sur une étagère de ma bibliothèque PS4 en attendant le moment où j’aurai envie de lui redonner sa chance…

Share.

About Author

Le jeu vidéo, c'est la vie... Mon Twitter: @GMS_Butcher Retrouvez-moi sur Instagram: attends_je_sauvegarde

Leave A Reply