Playstation 4 : La publicité en explication

1
PS4
It was a perfect day

Avant toute chose, regardons cette magnifique publicité pour la PS4 :

 

En toute franchise, j’ai effectué trois Replay tellement elle est superbe. C’est joli, fun et calmement efficace. Il n’y a pas à dire, le service communication externe est très performant.

Mais au delà du plaisir visuel et sonore, cette publicité enferme d’autres aspects bien plus ciblés de la part de Sony. Certains petits messages sont importants d’être soulevés.

Le premier point : le jeu partagé

Sony a choisi de nous montrer deux joueurs en train de s’affronter. La plupart des publicités antérieures (PS1-PS2) nous parlait de LA nouvelle machine. On nous la montrait/parlait à nous, futurs acheteurs. Aujourd’hui Sony lance sa nouvelle console sous le signe du partage et de l’expérience. Regardons comme il peut être plaisant de jouer à plusieurs. Regardons comme la console n’est guère importante mais les jeux et l’expérience de jeu priment sur la technologie. Jack Tretton mettait l’accent sur l’expérience de jeu lors des deux précédent E3. C’est chose faite désormais. Nous ne voyons ni la console, ni les possibilité avec la PS Vita, pas de caractéristique technique, pas de Tv… Uniquement du Jeu vidéo, taillé sur mesure pour l’immersion.

 

Le second point : L’immersion

Dans cette publicité nous sommes pris à parti. Sony nous place habilement dans le jeu vidéo grâce à ces Avatars humains. On sait que c’est imagé mais attention, Sony place le fait à sa manière. Au lieu de nous représenter comme des vrais guerriers comme les publicités Call Of Duty ont pu le faire auparavant, ici on s’y voit mais on sait que ce n’est pas nous.

Le détail est subtil mais les deux humains sont en fait des Avatars de nous même. cette publicité l’image parfaitement en leur donnant des actes totalement en décalage avec leurs paroles et mouvement du faciès. Même sous une pluie de bombe sur un champs de bataille, on chante, on sourie. C’est une belle image de ce que peut représenter les moments de plaisir ressentis lors des parties en ligne. C’est très, très bien joué Mr Sony.

Troisième point : La bonne dépendance

Alors là, Sony y va fort. La chanson choisie est indiscutablement une somptueuse musique. Elle nous vient du chanteur « Lou Reed » en 1972 (produit par David Bowie) mais elle a sublimé en 1996, grâce au film « Trainspotting ». Depuis, cette chanson est pour beaucoup de gens une sorte de petite hymne à la dépendance. C’est un état d’ivresse et de poésie à la fois. C’est une fabuleuse Journey, It’s a Perfect Day.

On peut voir cette chanson comme on le souhaite mais ce n’est pas l’actualité de Lou Reed qui justifie ce choix… Si on cherche les paroles de cette dernière, on voit à quelle point cela peut coller avec la futur Playstation 4. Tout plaisir se partage :

Rien qu’une journée parfaite
A boire de la sangria dans un parc
Et plus tard, quand la nuit tombe, rentrer chez soi
Rien qu’une journée parfaite
A nourrir les animaux du zoo
Plus tard, regarder un film et rentrer.

C’est une si belle journée
Je suis si heureux de la passer avec toi
Une journée si parfaite
Tu ne me laisses jamais seul
Tu ne me laisses jamais seul

Rien qu’une journée parfaite
Tous les soucis ont disparu
Nos voyages pendant les week-end
C’est tellement amusant

Rien qu’une journée parfaite
Avec toi je m’oublie
Je pense être quelqu’un d’autre
Quelqu’un de bien

Tu n’as plus qu’à récolter ce que tu as semé
Tu n’as plus qu’à récolter ce que tu as semé
Tu n’as plus qu’à récolter ce que tu as semé
Tu n’as plus qu’à récolter ce que tu as semé 

Share.

About Author

Avatar

apt-get -f install Twitter : @GMS_Kaik

Un commentaire

Leave A Reply