Apollo 11 PSVR. J’ai enfin marché sur la Lune.

4

Depuis toujours et comme beaucoup de personnes, j’ai le regard rivé vers le ciel, les yeux perdus dans les étoiles et je suis constamment attiré par l’espace infini et mystérieux. Une envie viscérale mue par la simple et originelle attirance de l’Homme pour les étoiles, le cosmos, l’univers et alimentée par une culture cinématographique ciblée depuis mon plus jeune âge. Je citerai dans le désordre Le Trou Noir, 2001, E.T., L’Étoffe des héros, Star Wars, Explorers, Star Trek, Alien, Interstellar, Seul sur Mars, Rencontre du 3e type, Contact, Arrival et tant et tant d’autres films. Cette envie de partir perdure encore aujourd’hui. Si j’étais millionnaire mon billet pour l’espace serait prit depuis bien longtemps tout comme une option posée pour un aller simple sur Mars…
J’ai eu tout de même la chance immense et incroyable d’aller en Russie il y a des années afin de visiter La Cité des Étoiles et d’assister au lancement d’une fusée grâce au Space Camp Patrick Baudry. Une des aventures les plus incroyables de ma vie. Mais la frustration de rester au sol était malgré tout bien présente. N’étant ni millionnaire et n’ayant pas été choisi pour aller sur Mars, je me contente comme 99,9% de la population fascinée par l’espace de rêver les yeux grands ouverts… Pour palier à cette frustration nous pouvons nous abreuver de littérature spécialisée, de films de science-fiction, de documentaires et de jeux vidéo bien sûr… Nouvelle, récente et excitante étape dans nos vies, la VR de salon nous permet de nous rapprocher le plus possible d’une expérience réaliste en nous offrant à moindre frais la possibilité d’effleurer et de tutoyer les étoiles…

Autant dire que lorsque j’ai vu il y a plusieurs mois des vidéos d’Apollo 11 sur HTC j’ai prié le ciel et Youri Gagarine d’avoir un jour l’occasion de l’essayer et de vivre enfin ce fabuleux voyage fantasmé depuis toujours…

L’adaptation d’Apollo 11 The VR Experience sur PS4 était heureusement prévue depuis toujours… L’attente fut si longue que tous ceux qui l’attendaient crurent pendant longtemps que ce portage était tout simplement abandonné… Pour mon plus grand malheur…
Puis hier je tombe par hasard sur un tweet de Playstation EU annonçant que Apollo 11 VR était disponible aujourd’hui sur le PSN pour 11,99€… Putain j’ai presque explosé de joie en plein open space… Je file du taf en fin de journée pour me précipiter chez mon revendeur afin de m’acheter 20€ pour approvisionner mon compte PSN, le tout sous un déluge digne d’une fin du monde… J’arrive enfin chez moi littéralement trempé de la tête aux pieds… Je grimpe dans mon grenier, entre le code et lance le DL… Aïe 5,1 Go… Pourvu que la connexion ne fasse pas des siennes et me télécharge le jeu en moins de 2 heures… Buzz Aldrin doit veiller sur moi car le DL est plié en 1h45…

 

Il est 23h et tout le monde dort dans la maison pendant que je me prépare le coeur battant à vivre, toucher et effleurer ce vieux rêve rendu virtuellement possible grâce au PSVR…

Une heure plus tard je retire mon casque VR avec encore des étoiles plein les yeux. Quelle expérience de dingue… Tant et si bien que j’ai enchainé sur un second run dans la foulée. Cette nuit j’ai enfin marché sur la lune…

Le jeu débute sur l’intégralité du discours de Kennedy, projeté sur un écran de cinéma et sur une télé le tout visionné dans un salon à la déco très années 60. D’une simple pression sur le bouton X vous pouvez changer de place et regarder ledit discours depuis un fauteuil se trouvant en face de la télévision ou bien depuis un autre fauteuil en face de l’écran où est projeté le film en Super 8. Le discours terminé je me retrouve survolant l’aire de lancement de la célèbre fusée. Et une fois de plus la VR nous en met plein les yeux. Une fois de plus l’impression d’y être est indescriptible et d’une efficacité redoutable. Quel bonheur mais quel bonheur de pouvoir vivre de telles expériences depuis chez soi.

Le jeu est intégralement en anglais nous faisant profiter des discussions et discours originaux ce qui décuple l’effet d’immersion. On y est…

 

Je monte avec l’équipage à bord de l’ascenseur nous menant à la capsule. Nous nous installons tous les trois, très à l’étroit, le nez sur les panneaux de contrôle tant l’intérieur de la capsule est ridiculement étroit… Je jette un coup d’œil par l’un des hublots et le soleil m’aveugle. Je regarde à nouveau les panneaux de contrôle car le compte à rebours vient de débuter. La capsule se met à trembler et nous sommes secoués comme des fous. Plus que quelques secondes avant de quitter notre bonne vieille Terre. La poussée des réacteurs devient assourdissante. Le coeur battant d’excitation je me sens écrasé au fond de mon siège tant la poussée de plusieurs G me compresse et m’empêche de bouger… Deux minutes plus tard montre en main nous sommes en apesanteur et un stylo me passe devant le visage comme pour me rappeler que je suis enfin dans l’espace froid, dangereux mais magnifique…

Vous l’aurez compris l’impression d’avoir vraiment vécu ce décollage durant la mission Apollo 11 est bien palpable. Cette séquence est bien évidemment l’une des plus impressionnantes du jeu. Oui car il s’agît d’une expérience mais aussi d’un jeu puisque nous pourrons à deux reprises contrôler notre vaisseau, alunir manuellement et bien sûr marcher sur la Lune. Les moments passés sur notre satellite n’étant pas limités nous pouvons prendre le temps de sauter sur sa surface, d’activer des panneaux, répondre au coup de fil du président et de bien sûr de hisser le drapeau étoilé. Ces moments sont accompagnés d’un descriptif écrit ou audio afin de nous apprendre des choses sur les objets se trouvant sur le sol lunaire et sur certains moments précis de la mission. Apprendre tout en s’amusant en somme.

Après avoir visité la Lune et bondit comme un cabri pendant de très longues minutes, la Terre lointaine qui trône au dessus de nos têtes nous rappelle à son bon souvenir. Il est temps de rentrer. Décollage tout en douceur puis nous pénétrons dans l’atmosphère terrestre. Et cette vue du cockpit est tout aussi impressionnante que le décollage. Les parachutes s’ouvrent, nous amerrissons… Nous sommes de retour sur Terre. Tous les trois entiers et vivants…

Apollo 11 VR sur PS4 tient la route et toutes ses promesses. J’ai été hors de l’espace et du temps pendant une heure en prenant mon pied comme jamais. Pour 11,99€ pouvoir vivre de l’intérieur une envie et un fantasme d’enfance c’est vraiment donné… Un voyage mémorable, unique, magique et ahurissant… Il serait bien dommage de vous priver de cette expérience pour un prix si petit.

Un petit prix pour votre compte en banque, un grand prix pour votre âme…

 

Partager.

A propos de l'auteur

Le jeu vidéo, c'est la vie... Mon Twitter: @GMS_Butcher Retrouvez-moi sur Instagram: attends_je_sauvegarde

4 commentaires

  1. Faut faire ad1ft en vr le gameplay est sympa, même si ca reste très moche à travers un casque VR, les casques VR sont à mes yeux encore de trop mauvaise qualité pour être agréable, être à 2cm d’un écran bof, le 1080p suffit à a voir une image net. Je préfère encore jouer sur un écran

    Par contre 11.99 pour une expérience d’une heure ca fait mal :\ ca devrait gratuit un truc pareil

Laissez une réponse